Neoprog.eu
Menu

Lost and Found
35 Tapes - Lost and Found
Titre : Lost and Found
Groupe : 35 Tapes
Sortie : 2019
Label : Apollon Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Travel
  • Circles
  • Wasteland
  • Mushrooms

Formation en 2018

Morten Lund [guitariste], Lap Steel [chanteur,clavier], Jarle Wangen [chanteur,guitariste,bassiste], Bjorn Stokkeland [batteur]

Bien que ses membres soient d’un certain âge, 35 Tapes est un nouveau groupe norvégien. Fondé par Morten Lund (guitare, claviers et chant) et Jarle Wanggen (basse, guitare et chant), les deux compères ont ensuite recruté le batteur Bjorn Stoland.

35 Tapes a souhaité faire une musique ancrée dans les seventies où la technique n’est pas la préoccupation première, privilégiant la note jouée au bon moment plutôt que l’avalanche de notes.

Leur premier opus Lost and found comprend seulement quatre titres pour une durée totale de quarante-trois minutes. Si le progressif des seventies est la base de leur musique, les influences Camel, Genesis et Steve Hackett sont celles qui se font le plus ressentir tout au long de l’album.



L’album débute avec ‘Travel’ qui navigue entre Camel et Genesis. Un solo de guitare lance le titre avant que des notes de piano arrivent, accompagnant le chant de Morten Lund dont la voix est une sorte de mix entre celles d’Andy Latimer et de Steve Hackett. Le mellotron se fait entendre. Ces divers éléments se mêlent ensuite avec un certain dynamisme. Suit un passage instrumental doux avec arpèges de guitares​ acoustiques et synthés planants. Le chant réapparaît avec les chœurs de Jarle Wanggen. La mélodie principale est de retour avant un final tout en douceur.

Un nouveau solo de guitare démarre ‘Circles’ où Jarle Wanggen se charge du chant principal. La batterie se fait plus entendre mais la musique garde une atmosphère évanescente. Le rythme monte ensuite d’un cran et les guitares se font plus tranchantes.

‘Wasteland’ débute par une assez longue introduction instrumentale où le mellotron est présent avec les guitares. Morten Lund est de retour au chant. A mi-chemin le rythme change. La guitare délivre de superbes notes délicates avant quelques sonorités agressives qui surprennent avant le final.
L’album se termine avec le très long ‘Mushrooms’ de près de vingt minutes où Mellotron et guitare prennent encore la plus belle part sur l'ensemble avec de longs et beaux développements instrumentaux. Les quelques passages chantés mélangent les deux voix. Le titre aurait peut-être gagné à être un peu plus concis.
Lost and found, première création de 35 Tapes, est un album qui s’écoute très agréablement mais qui ne marque spécialement. Il manque d’une personnalité plus affirmée mais cela viendra peut-être par la suite. Il reste un bel album à l’atmosphère douce mais non dépourvue de dynamisme.

35 tapes


Rédigé par Jean-Noël le 19/08/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties