Neoprog.eu
Menu

The Greatest Show On Earth
Airbag - The Greatest Show On Earth
Titre : The Greatest Show On Earth
Groupe : Airbag
Sortie : 2013
Label : KARISMA RECORDS
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Surveillance
  • Redemption
  • Silence Grows
  • Call Me Back
  • The Greatest Show on Earth
  • Surveillance (Pt.s 2-3)

Formation en 1999

Anders Hovdan [], Asle Tostrup [], Bjørn Riis [chanteur,guitariste], Joachim Slikker [batteur], Jørgen Hagen [clavier]

Airbag vient de sortir son troisième album, The Greatest Show On Earth, chez Karisma. Airbag, nous les avions découvert en 2011 avec All Rights Removed, une belle rencontre avec un groupe très inspiré par la musique de Pink Floyd.

Ils reviennent donc pour notre plus grand plaisir avec six nouveaux titres. The Greatest Show On Earth, sans renoncer au côté Pink Floyd surtout sur la guitare, emprunte beaucoup également à Porcupine Tree. Ce nouvel album est sans doute le plus calme des trois CDs composés par les norvégiens, six plages dont deux de belle durée Call Me Back avec plus de onze minutes et Surveillance (Part 2-3) avec près de dix sept minutes.

Surveillance se décline en trois parties, un bref instrumental en introduction de l’album et les deux derniers mouvements enchaînés à la fin de l’album.

Redemption porte en lui beaucoup de Porcupine Tree, cette basse ronde répétant inlassablement les même notes, une guitare très wilsonnienne qui bascule sur un jeu à Gilmour sur la fin du titre. C’est assez magique.

Silence Grows est du floydien planant. Le titre tire un peu en longueur, manquant quand même d’une construction plus complexe pour nourrir un amateur du genre.

Call Me Back commence de manière plus personnelle, il y a bien les traits de Pink Floyd à la guitare, mais les percutions donnent une touche toute particulière à ce titre. Comme souvent la partie instrumentale se décline ensuite en rose, planante à souhait, très convenue certes, mais belle.

Le titre éponyme, The Greatest Show On Earth, suit la même construction que les morceaux précédents, un couplet suivi d’un instrumental, mais cette fois ci surprise on entend plutôt du Steve Rothery sur les cordes, c’est pas mal aussi d’ailleurs et on revient à la fin au chant.

On finit le disque avec la plus grande pièce, en réalité les deux dernières parties de Surveillance. Plus de seize minute qui démarrent paisiblement au piano. Il s’agit du titre le plus aboutit de l’album, très construit, assez original en soit, mélangeant de nombreuses influences, passant par toutes sortes d’émotions, de la violence à l’aérien, le tout parfaitement équilibré. Un très beau moment musical.

The Greatest Show On Earth est un bel album mais mais mais. On pourra reprocher à Airbag de ne pas avoir encore trouvé son identité, leur musique n’est pas des plus originale. Elle n’en reste pas moins très agréable à écouter, sorte de prolongement des compositions de deux groupes que l’on pourrait ne plus jamais entendre. Alors, si vous ne recherchez pas l'originalité à tout prix, si vous aimez les Floyd et Porcupine Tree, pourquoi ne pas vous faire plaisir ?


Rédigé par Jean-Christophe le 08/11/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
  • 18/11/2018 - The Watch - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 18/11/2018 - Soup - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 22/11/2018 - Klone - Gibus Café - Paris
  • 22/11/2018 - Cloud-Cuckoo-Land - Gibus Café - Paris
Prochaines sorties