Neoprog.eu
Menu

Origin(s)
anasazi - Origin(s)
Titre : Origin(s)
Groupe : anasazi
Sortie : 2008
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • mr twilight
  • suffocate
  • the last man
  • the shore
  • lucid dream
  • justify
  • far, beyond hate
  • hive mind
  • nobody's listening
  • sleep

Mathieu Madani [chanteur,guitariste,clavier], Christophe Blanc-Tailleur [bassiste], Romain Bouqueau [clavier] jusque 2015, Jean Rosset [batteur] jusque 2015, Bruno Saget [guitariste], Anthony Barruel [batteur]

Second album du groupe Anasazi après deux EPs et un premier et brillant album. le groupe s'est étoffé avec l'arrivée de Romain Bouqueau aux claviers et prochainement sans doute d'un batteur.

Ce nouvel album commence sur 'Mr. Twilight', un titre très nerveux, agressif, presque sept minutes denses, trop denses ?

'Suffocate', malgré une brève introduction intéressante retombe dans le même schéma saturé, un peu suffocant justement.

'The Last Man' nous sort de cette spirale, un titre beaucoup plus construit, vocalement et musicalement avec une magnifique transition à la guitare au milieu du titre suivie d'un passage instrumental excellent où seules les percussions peines à peu à suivre les claviers et la guitare. Le tout se finit sur une partie vocale très belle. La classe !

'The shore' est un titre plus intimiste à l'introduction aux claviers et chant admirable. Un titre lent, mi parlé, mi chanté, avec des choeurs bien placés, le solo de guitare qui fait plaisir et dérape sur la fin, c'est excellent.

'lucid dream' arrive là dessus avec du bourrin, du bien lourd métaleux hardeux, très épais qui laisse place à un chant rythmé intéressant entrecoupé de brefs passages plus speeds et des claviers très SF. La seconde partie du titre est assez chaotique, très technique, à écouter très fort quand les voisins ne sont pas là.

'justify' est plus apaisé et plus simple, fonctionnant sur un refrain agréable mais peut-être pas assez accrocheur, le titre s'écoute bien mais ne crée peut-être pas l'émotion désirée.

'far, beyond hate' alterne son très rock saturé et des passages plus classiques. malgré de bons éléments la sauce ne prend pas vraiment.

'hive mind' est un titre dominé par la guitare très agressive. Dans cet atmosphère saturée se glissent des passages très intéressants, techniques à souhait qui rappellent 'lucid dream'. On aime ou on aime pas, mais ça dépote !

'nobody's listening' possède une construction assez simple, genre ballade tenue par trois notes de basse, un peu de guitare et quelques touches subtiles de claviers. C'est efficace et très agréable à écouter.

Et pour finir 'sleep' mignon tout plein, la petite chanson berceuse avec surtout le magnifique passage à la guitare, brillant.

Donc le voila, le tant attendu Origin(s). De très bonne choses dans cet album, mention spéciale pour 'the last man', 'the shore' et 'nobody's listening'. Après des titres peut-être trop techniques et trop brutaux qui oublient un peu le feeling et les constructions complexes.
Mais comme toujours avec Anasazi le livret et jaquette sont magnifiques, avec de vrais paroles à lire, une production irréprochable.


Rédigé par Jean-Christophe le 06/10/2008
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
  • 25/10/2018 - Sylvan - Das Rind - Rüsselsheim
  • 26/10/2018 - Carpet Crawlers - Spirit 66 - Vervier
  • 26/10/2018 - Sylvan - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 27/10/2018 - D Project - Prog En bauce - Villemeux sur Eure/France
Prochaines sorties