Neoprog.eu
Menu

Drive
Anneke Van Giersbergen - Drive
Titre : Drive
Groupe : Anneke Van Giersbergen
Sortie : 2013
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Pop progressive
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • We Live On
  • Treat Me Like A Lady
  • She
  • Drive
  • My Mother Said
  • Forgive Me
  • You Will Never Change
  • Mental Jungle
  • Shooting For The Stars
  • The Best Is Yet To Come

Formation en 2012

Anneke Van Gierbergen [chanteur]

The Gathering, Devin Townsend, Anathema, The Gentle Storm, Aqua Annique, Anneke prête sa voix sublime à de nombreux groupes ou projets de la mouvance progressive depuis des années. Il était bien temps que la belle se lance toute seule dans quelque chose de plus personnel, qu’elle mette son talent au service de ses propres paroles et mélodies, de préférence sur du rock progressif.

Avec Vincent Cavanagh, elle avait déjà fait merveille, puis est venu Everything is Changing, un album pop en 2012. En 2013, Anneke signe avec Inside Out pour un nouveau disque intitulé Drive et le public espère un peu une touche progressive sur cette galette. Moins de quarante minutes et dix morceaux ne laisseront guère de place aux développements alambiqués, syncopés, breaks, changements de rythmes, soli qui caractérisent le genre, sans parler des longs formats dilués sur plus d’un quart d’heure.

Le beat de Rob Snijders donne de ton, ce sera basique, carré, de la pop et un zeste de rock. Ne cherchez pas plus loin. D’ailleurs, y a-t-il des musiciens issus du prog dans l’équipe ? Peut-être, mais si oui, je ne les connais pas. Ah si, une fille, rousse pour l’occasion, avec une voix de folie, en studio comme en live, avec ce sourire à chaque fois et cette aisance sur scène, Anneke, égérie du prog et du métal doom. C’est un peu pour elle que vous achèterez l’album, non ?

Quand la belle, aidée d’un piano et de sa voix, nous chante “My Mother Said”, vous vous moquerez bien de tenir un album pop entre les mains, tant la magie brille alors de mille feux grâce à sa voix fabuleuse qui n’est plus noyée au milieu des instruments électriques.

“We Live On”, avec son refrain façon Devin Townsend, s’en sort plutôt bien et aurait pu devenir splendide avec une partie instrumentale développant l’idée initiale, ce que l’on trouve justement un peu dans “Threat Me Like A Lady” : une section à la The Gathering, certes bien trop courte mais appréciable ici, où vous apprécierez le jeu de guitare de Arno et Ferry. “She” gave avec son “Waoh ho ho ho” de même que “Drive” avec ses “Hey hey hey hey ho”. J’ai passé l'âge de cette pop rythmée à deux balles, nan sérieusement, je déteste… Retour à l’esprit The Gathering sur “Forgive Me”, voilà, ici il se passe quelque chose. Sa voix n’est pas sublimée comme sur “My Mother Said”, mais nous sommes sorti du marasme pop, c’est déjà ça. “Mental Jungle”, avec Hayko Cepkin au chant et Silvana Jirka au violon, s’essaye avec bonheur à la pop aux touches orientales. Le mélange est habile, très à la mode, soit, mais il fait mouche. Le titre se distingue nettement du lot, dommage qu’il soit si court.
“Shooting the Stars” rejoint “We Live On” d’une certaines manière, une musique assez bateau et une très belle performance vocale. Vous vous laisserez avoir.

Un album pop qui manque de consistance, où surnagent quatre titres dont deux brillants, “My Mother Said” et “Mental Jungle”. Une voix magnifique qui ne suffit pas à pallier aux faiblesses de l’ensemble et une production pas vraiment à la hauteur quand même. Bien évidement quand l’homme est amoureux de la belle, il a tendance à pardonner beaucoup, n’empêche que bof. Vous pouvez vous en passer sans mal. Espérons que le prochain sera plus, comment dire ? Écrit.

Site : https://www.facebook.com/annekevangiersbergenofficial

Facebook : https://www.facebook.com/annekevangiersbergenofficial

Vidéo officielle :


Rédigé par Jean-Christophe le 16/01/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
Prochaines sorties