Neoprog.eu
Menu

Hvel
Arstidir - Hvel
Titre : Hvel
Groupe : Arstidir
Sortie : 2015
Label : Season of Mist
Format : CD
Genre : Folk
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Himinhvel
  • Things You Said
  • Someone Who Cares
  • Moonlight
  • Vetur Að Vori
  • Friðþægingin
  • Ró - instrumental
  • Cannon
  • Silfurskin
  • Shine
  • You Again
  • Unfold

Formation en 2008

Daniel Auðunsson [chanteur,guitariste], Gunnar Már Jakobsson [guitariste], Ragnar Olafsson [clavier], Karl James Pestka [violon,samples] jusque 2016

Invités :
Hallgrímur Jónas Jensson - violoncelle
Viktor Orri Árnason - violon et alto
Andri Ólafsson - basse
Magnús Trygvason Eliassen - batterie

Peut-être avez-vous comme moi, été surpris que Arstidir signe avec le label Season of Mist, plus spécialisé depuis des années dans le metal. Mais qui s’en plaindra ? Pour nous, voici l’occasion de parler de ce groupe, pour eux, c’est l’opportunité de mieux se faire connaître de par le monde.
La première étape de cette collaboration sera la réédition en février de Hvel, leur précédent album sorti en 2015. Nous les connaissions pour leur projet avec Anneke van Giersbergen, un disque de reprises intitulé Verloren Verleden qui n’était au mieux qu’une curiosité. Avec Hvel, nous découvrons leur personnalité, entre folklore, progressif et musique de chambre. Violon, violoncelle, alto, guitares, piano composent de délicates mélodies aux atmosphères envoûtantes.

Arstidir

Hvel m’a séduit. L’Islande volcanique, le feu sous la glace, les aurores boréales, les étés de lumière, les hivers aux nuits infinies, les sonorités acoustiques et les voix de Daniel, Gunnar Ragnar et Karl esquissent ces ambiances au cours des trois quarts d’heure de Hvel. Chantant en islandais et en anglais sur des pièces relativement brèves où sonnent leurs instruments à cordes, Arstidir nous invite à fouler avec eux la roche volcanique de leur pays de glace perdu au milieu de l’océan.
Si quelques claviers s'immiscent dans leur compositions (‘Vetu ad Vori’), ce n’est que pour mieux sublimer les autres instruments. Hvel sonne comme un quatuor à cordes qui aurait désiré, le temps d’une soirée, revenir au folklore de leur enfance, y apportant quelques arrangements, du chant et des touches progressives.
C’est un quatuor qui composa Hvel. Aujourd’hui Karl James Pestka, qui officiait à la programmation, au violon, à l’alto ainsi qu’au chant, a quitté le groupe. Le trio chant, guitares, piano va-t-il perdre sa dimension musique de chambre pour celle de folk progressif plus classique ? Seul leur prochain album, très attendu, pourra nous le dire. En attendant, je vous convie à découvrir Hvel si vous ne le connaissez pas encore.

Facebook : https://www.facebook.com/pg/arstidir

Vidéo :


Rédigé par Classico le 17/01/2018
Commentaires
Aucun commentaire
A lire aussi
Prochains concerts
  • 22/02/2018 - Ange - L'Autre canal - Nancy
  • 25/02/2018 - Vuur - Z7 - Pratteln
  • 27/02/2018 - Orphaned Land - LE PETIT BAIN - Paris
  • 28/02/2018 - Orphaned Land - Le Ferrailleur - Nantes
Prochaines sorties