Neoprog.eu
Menu

Becoming One
Birzer Bandana - Becoming One
Titre : Becoming One
Groupe : Birzer Bandana
Sortie : 2017
Label : autoproduction
Format : MP3
Genre : Crossover prog
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Awash
  • The Dance
  • 3 to 1
  • Wretched (Part One)
  • Scenes
  • Wretched (Part Two)
  • Imcarnate

Formation en 2017


Invités :

Olga Kent : violon
Mick Bennett : guitare

Dave Bandana (Salander) a eu la bonne idée de contacter l’écrivain Bradley Birzer pour créer un concept album. Birzer s’attaquait au concept et aux paroles pendant que Dave travaillait à la composition. Leur association donna naissance à Birzer Bandana et un premier album progressif, Becoming One, sorti en mars 2017. A leurs côtés, Olga Kent au violon sur les deux premiers titres et Mick Bennett à la guitare sur le troisième.

Bradley, avec comme point de départ le roman de science-fiction Cantick for Leibonist de Miller, utilise le thème de la fin du monde pour évoquer les comportements humains et la théologie. Des textes brefs, répétitifs et énigmatiques parfois, qui racontent, sans vraiment la dévoiler, l’intrigue d’un homme qui revient à la vie après un désastre nucléaire, seul survivant de la catastrophe. Mais, est-il réellement vivant ?

D'emblée, j’ai été séduit par le violon d’Olga et la voix nasillarde de Dave sur ‘Awash’ et ‘The Dance’. Une musique lente, à la rythmique électronique avec de beaux traits de guitare. L’écriture épurée de ‘Awash’ cède la place à un titre plus folk, ‘The Dance’, avec ses percussions, le violon et la guitare acoustique qui mettent en scène cette silhouette évanescente qui flotte dans la chaleur radioactive. Un titre qui me rappelle par bien des aspects ‘A few Words For The Dead’ de Marillion.
Les nappes de synthétiseurs remplacent l’archet et le violon dans ‘3 to 1’ aux paroles empreintes de spiritualité où Bennet glisse ses notes de guitare. “Trois ne font qu’un, il devient un tout”.
L’homme se réveille et constate sa misérable solitude de rescapé au milieu d’un million de victimes. ‘Wretched (Part One)’ touche à l’expérimental peuplé de bruitages aux claviers. Il vous faudra veiller à ne pas sombrer durant les quatre minutes trente qui précèdent le court texte qui relance l’intérêt du titre.
‘Scenes’ voit l’arrivée de claviers cristallins 80’s  avec lesquels j’ai toujours du mal. Dommage, car le texte, qui semble évoquer la place de l‘individu dans la société, mérite le détour.
‘Wretch’ revient ensuite pour une seconde partie plus brève, sur la solitude de l’unique survivant. Bradley conclut le récit en pirouette dans ‘Incarnate’ rythmé par le piano de Dave. “The man becomes the book, the book the man”.

Des textes intrigants, une musique épurée construisant des atmosphères et habillant le récit, Becomes Ones est un album qui sort du lot, m’a principalement séduit par ses trois premiers morceaux et son final. La collaboration de Dave et Bradley semble prometteuse, espérons qu’il y en aura d’autres, avec, qui sait, plus d’artistes invités pour enrichir la partition.

L’album est en écoute sur Bandcamp et téléchargeable au prix que vous voulez, alors allez y jeter une oreille.

Bandcamp :


Rédigé par Neoprog le 10/04/2017
Commentaires

Superbe, j'adore
Le 11/04/2017 par Micetov

Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties