Neoprog.eu
Menu

A Storm is Coming
Bjorn Riis - A Storm is Coming
Titre : A Storm is Coming
Groupe : Bjorn Riis
Sortie : 2019
Label :
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • When Rain Falls
  • Icarus
  • You and me
  • Stormwatch
  • This House
  • Epilogue

Formation en 2014

Bjørn Riis [chanteur,guitariste]

Bjorn Riis est le guitariste du groupe norvégien Airbag qui a débuté en parallèle une carrière solo en 2014. L’influence Pink Floyd était très prégnante sur le premier album Lullabies in a crash. Le second, Forever comes to an end (2017), s’en éloignait et proposait des musiques et un univers plus diversifié. En 2018 paraît un mini album intitulé Coming home où l’on peut trouver parfois quelques similitudes avec Anathema. En 2019 sort donc son troisième opus intitulé The storm is coming.

Si Bjorn chante et joue de la majorité des instruments, il reçoit l’aide de quelques amis dont son compère d’Airbag, Henrik Bergam Fossum, à la batterie, et Simen Valldal Johannessenn (Oak) aux claviers. Ole Michael Bjørndal (Oak) vient jouer quelques guitares additionnelles et Mimmi Tamba apporte une touche féminine aux vocaux.

La tempête dont il est question ici n’a rien à voir avec un dérèglement climatique mais celle qui couve lorsque les relations humaines et notamment celles du couple se dégradent. Un sujet que Bjorn Riis développe autour de six titres ou cinq et un épilogue.

Le titre d’ouverture, ‘When rain falls’, est le plus contrasté. Après une introduction atmosphérique, des riffs heavy au son brut font leur apparition. Un solo de guitare vient les surplomber. Suit un court passage aux accents jazz avant d’arriver à des sonorités floydiennes avec les guitares acoustiques et planantes qui accompagnent l’arrivée du chant.
‘Icarus’ est un excellent morceau mais très marqué par Pink Floyd dans sa première partie, avec ses riffs acoustiques typiques, et par Porcupine Tree lors de l’arrivée de riffs plus puissants qui se mêlent ensuite à des guitares acoustiques.
‘You and me’ propose des arpèges de guitare et un chant doux. Le morceau se construit autour d’une lente montée en puissance.
Le long ‘Stormwatch’ qui approche le quart d’heure offre un joli début en douceur et bénéficie de la superbe voix de Mimmi Tamba. L’alliance entre les guitares et les synthés est superbe. Après un pont très atmosphérique, les guitares lourdes font leur apparition avant de revenir aux guitares acoustiques floydiennes, et de proposer des soli flamboyants.
La guitare acoustique domine la première partie de ‘This house’ où le chant feutré rappelle parfois Tim Bowness. Section rythmique et synthés s'intègrent ensuite de belle manière, tout en délicatesse. La guitare électrique distille un beau solo. Comme son nom l’indique, ‘Epilogue’ clôt l’album de façon sereine avec un instrumental aux sonorités planantes.

Bjorn Riis

Parfaitement produit et interprété, The storm is coming n’est à mon avis pas l’album de Bjorn Riis le plus personnel et abouti sur le plan instrumental en tout cas. L’influence de Pink Floyd, notamment avec ses guitares acoustiques typiques et Porcupine Tree, font leur retour en force. Reste un album de qualité qui demande plusieurs écoutes afin d’être pleinement apprécié.


Rédigé par Jean-Noël le 13/05/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties