Neoprog.eu
Menu

Hereafter
Burntfield - Hereafter
Titre : Hereafter
Groupe : Burntfield
Sortie : 2018
Label : Progressive Gears Records
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Now - instrumental
  • Sub-Zero
  • My Grief
  • Feeling of Love
  • Q&A
  • In the Air
  • The Failure
  • What Remains
  • Hereafter

Formation en 2012

Juho Myllylä [chanteur,guitariste], Valtteri Seppänen [guitariste], Maarten Vos [bassiste], Steven Favier [batteur]

Etonnants ces finlandais installés à Amsterdam. Leur premier album Hereafter, après une ouverture en forme de musique de chambre, se lance dans la pop et continue dans les traces d’Anathema.

Né en 2012, Burntfield compose tout d’abord deux EP et deux singles. Ils se définissent comme des héritiers du progressif, de l’alternatif avec un zeste d’AOR et de hard-rock. Pour ma part j’y vois une déclinaison pop de Weather Systems avec des touches de piano et violons.

Burntfield

‘Sub-zero’ et ‘Feeling of Love’ débordent de pop gentillette sans réelle recherche d’écriture quand ‘My Grief’, ‘In the Air’, ‘The Failure’ ne manqueront pas de vous rappeler les frères Cavanagh. Restent quatre morceaux, sur les neuf que comporte l’album, qui seront plus compliqués à cataloguer.

Tout d’abord ‘Now’, ce magnifique instrumental, piano violon, qui ouvre Hereafter, à peine deux minutes, très solennelles, qui donnent immédiatement envie d’aller plus loin. Ensuite, vient ce ‘Q&A’ où se mêlent de nombreuses influences progressives modernes, Big Big Train, pour n’en citer qu’une. ‘What Remains’, la pièce la plus longue de ces trois quarts d’heure, qui comme ‘Q&A’ commence sur de la guitare acoustique, continue avec violons et piano puis s’envole dans le dernier tiers sur de la guitare électrique et des claviers virtuoses. Enfin, le titre album ‘Hereafter’, d’un autre temps avec sa flûte et sa guitare sèche, son piano, ses choeurs et ses violons, conclut le disque de belle manière.

Bunrtfield manifestement se cherche encore. Hésitant entre pop sucrée et alternatif progressif, Hereafter séduira par ses délicates mélodies, la présence de piano, violon et harmonies vocales. L’ombre d’Anathema plane encore trop sur ce groupe pour déterminer la direction que prendra leur musique. Quoiqu’il en soit, ce premier album mérite assurément un détour.

Facebook : https://www.facebook.com/Burntfield

Vidéo :


Rédigé par Jean-Christophe le 31/05/2018
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
A lire aussi
Prochains concerts
  • 21/10/2018 - Anima Mundi - Le brin de Zinc - Barberaz
  • 21/10/2018 - anasazi - Le brin de Zinc - Barberaz
  • 25/10/2018 - Sylvan - Das Rind - Rüsselsheim
  • 26/10/2018 - Carpet Crawlers - Spirit 66 - Vervier
Prochaines sorties