Neoprog.eu
Menu

Dwarves & Penguins
Crea - Dwarves & Penguins
Titre : Dwarves & Penguins
Groupe : Crea
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Néo-progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The March of the Penguins
  • Some of Us
  • Shattered Vision
  • Second Thoughts
  • Millennium
  • The March of the Dwarves - instrumental
  • Walk into Bright Lights
  • Barbarossa

Formation en 1989

Peter Gren [chanteur], Anders Karlsson [clavier], Nicke Bjerke [bassiste], Sonny Johansson [batteur]

Le groupe Crea vit le jour à la fin des années quatre-vingt dans une petite ville de Suède et il aura fallu près de trente ans au quatuor pour accoucher d’un premier album, Dwarves & Penguins. Réunis au début de l’avènement du néo-progressif, nos quatre musiciens de Linköping évoluèrent avec leur temps, et si leur album possède des accents de Saga, Pallas, Marillion ou Galahad, il flirte également avec d’autres genres, notamment dans les deux instrumentaux ‘The March of the Penguins’ et ‘The March of the Dwarves’ où l’on entend funk, symphonique, folk ou oriental.

La pochette sombre montre un manchot et un nain attablés face à face près d’une cheminée, partageant un repas au menu duquel figure de la chair humaine. Un concept album qui parle du comportement des hommes en général.

Toujours est-il que, dans Crea, celui qui mène la danse se prénomme Peter, guitariste, chanteur et fondateur du groupe. Sa voix possède des intonations néo-progressives à la Saga (‘Shattered Vision’, ‘Walk Into Bright Light’) et sa guitare des accents de Marillion (‘Some of Us’, ‘Millenium’). Pas loin derrière et même parfois devant, nous trouvons Anders aux claviers, qui a remplacé Tomas en 2013. Sa contribution est notable dans ‘The March of the Dwarves’. Sonny, le batteur, semble se complaire dans le “tchac poum dzing” pas très prog, tout particulièrement dans ‘Second Thoughts’ qui du coup sonne terriblement vieillot. Enfin Nicke, le bassiste, reste dans l’ombre le plus souvent, mais fait une apparition remarquée dans ‘Walk Into Bright Light’.



Dwarves & Penguins n’invente rien qui n’a déjà été joué et entendu auparavant. Pour l’originalité vous pourrez repasser. Cependant quelques morceaux méritent nettement plus qu’un détour, comme ‘The March of the Penguins’, ‘Some of Us’, ‘Millennium’, ‘The March of the Dwarves’ ou le final ‘Barbarossa’. Par contre ‘Shattered Vision’ et ‘Second Thoughts’ semblent vraiment venir d’un autre âge, peut-être des compositions plus anciennes de nos suédois. Du coup mon appréciation de Dwarves & Penguins reste quelque peu mitigée.


Rédigé par Jean-Christophe le 02/03/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties