Neoprog.eu
Menu

Living Mirrors
Disperse - Living Mirrors
Titre : Living Mirrors
Groupe : Disperse
Sortie : 2013
Label : Season of Mist
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Dancing with Endless Love - instrumental
  • Enigma of Abode
  • Profane the Ground
  • Prana - instrumental
  • Message from Atlantis
  • WOW! - instrumental
  • Universal Love
  • Be Afraid of Nothing - instrumental
  • Unbroken Shiver
  • Touching the Golden Cloud
  • Butoh - instrumental
  • Choices Over Me
  • AUM

Formation en 2007

Rafał Biernacki [chanteur,clavier], Jakub Żytecki [guitariste], Bartosz Wilk [bassiste], Mike Malyan [batteur]

Disperse est un groupe Polonais de djent métal progressif qui a débuté en 2007. Living Mirrors est leur second album après Journey Through The Hidden Gardens sorti en 2010.

Honnêtement, si cette chronique est écrite si tard, c’est que lorsque l’album est arrivé, je n’ai pas réussi à rentrer dedans.

Il faut bien le dire, à la base, ce genre, ce n’est pas trop ma tasse de thé et pour que j’accroche sur ces écritures il faut le petit plus qui va sortir la musique du groupe du fond sonore grave et technique des guitares comme le dernier Tesseract.
Car la principale caractéristique de Disperse c’est ce jeu de basse et guitare complexe sur lequel plane un chant relativement monocorde et linéaire. Pas forcément très engageant tout cela.

Tout commence par un instrumental, Dancing With Endless Love à la guitare qui se construit peu à peu, dans la veine de Sleep Makes Waves, et qui donne envie de découvrir Living Mirrors.

Enigma of Abode va un peu réfréner cette première impression. Même si le titre contient des passages assez excellents, particulièrement sur la fin, une grande partie reste assez décevante, la faute sans doute au chant linéaire et une trop forte densité instrumentale qui ne laisse pas d’espace pour respirer. Pas mieux sur Profane The Ground, le contraste entre la ligne vocale et la musique très métal et technique est réellement dérangeant et je décroche peu à peu, même les passages instrumentaux brillants sombrent dans le brouhaha, il faut dire que si le batteur levait un peu le pied plus souvent, ce serait sympa.

Étrangement, plus on s’approche de la fin de Living Mirrors, plus il me touche, non pas que je sois soulagé de voir la fin s’approcher, mais que leur musique s’affine progressivement pour approcher de ce que j’aime écouter.

Unbroken Shiver est l’un de titre les plus inventifs de l’album, alternant les genres, proposant un peu plus de claviers, jouant à la fois de la guitare très progressive et métal, titillant des percussions électroniques, avec un chant nettement plus travaillé que sur bien des titres du disque, une pièce qui montre que Disperse peut jouer vraiment autre chose.

Il y a également Butoh qui cette fois est à 180° du reste de leurs compositions, un instrumental qui nous régale avec la guitare sur des nappes aux claviers, une touche jazzy tout en finesse, simplement magique.

Quand Disperse ne force pas trop cela donne également Choice Over Me, un très beau morceau et le tout dernier, AUM, avec une belle durée, qui prend son temps, mélangeant encore une fois pas mal d’influences.

Alors bon. Clairement Disperse possède de sérieux atouts mais seuls quelques titres sur les treize présents sur le CD trouve grâce à mes oreilles. Pas trop mon style sans doute, donc à vous de voir, ce sont quand même de très bons musiciens.


Rédigé par Jean-Christophe le 12/06/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 27/10/2020 - Altesia - Les Arcades - Aix en Provence
  • 28/10/2020 - Altesia - Espace communal de la Valsière - Montpellier
  • 29/10/2020 - Altesia - L'usine à Musique - Toulouse
  • 29/10/2020 - Lazuli - Spirit 66 - Vervier
Prochaines sorties