Neoprog.eu
Menu

el tubo elástico
el tubo elástico - el tubo elástico
Titre : el tubo elástico
Groupe : el tubo elástico
Sortie : 2015
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Pandora - instrumental
  • Camaleón - instrumental
  • Ispra - instrumental
  • Rojo - instrumental
  • El enjambre - instrumental
  • Vampiros y gominolas - instrumental

Dani Gonzalez [guitariste,clavier], Vizen Rivas [guitariste,clavier], Carlos Cabrera [batteur,percussions], Alfonso Romero [bassiste,clavier]


Le rock progressif ibérique franchit difficilement les cols enneigés pyrénéens et dans nos colonnes, les chroniques de formations espagnoles sont rares. A l’inverse de l’Italie où les groupes fleurissent à chaque carrefour, l’Espagne figurerait-elle dans un désert post seventies ? Hormis Harvest et quelques autres guères plus célèbres, nous n’entendons jamais leur musique dans l’hexagone. L’occasion nous est donnée aujourd’hui de diriger nos projecteur sur un jeune quatuor originaire de Jerez, el tubo elastico et leur premier album éponyme.

el tubo elastico

Un moulage de main, ornée de fleurs flotte dans les nuages, surmonté de deux aigles et d’un diamant. A la base du poignet, deux lions, une tête de mort reprise sur le CD et deux couteaux croisé achèvent le décors. L’index est tronçonné sur deux sections et au centre de la paume, un oeil vous regarde. Symbolisme maçonnique ? Les titres ne nous éclaireront pas sur le sujet, vous pourrez laisser votre imagination dériver comme bon vous semblera en découvrant leur musique. D’ailleurs, quand est-il de cette musique ? Là encore l’analyse s’avère complexe. Du jazz fusion assagi marié à du post rock inventif pourrait convenir en première approche. Les guitares occupent une grande place sur la partition, plus souvent rythmiques que mélodiques, peu portées sur les accords sans fin. Basse et batterie, au toucher jazzy indéniable, complètent cet ensemble. Des claviers font quelques timides apparitions mais le coeur de la musique n’est pas là. Point de technicité exacerbée, de performance, de solo ébouriffant, le post rock prend le pas sur la fusion le plus souvent. Il y a du Arcade Messiah sous tranquillisants dans leur écriture qui use de gimmicks à la guitare.

el tubo elastico

Les trois quart d’heure se laissent écouter agréablement d’autant que la production met bien en valeur tous les pupitres, mais la musique ne me laissera pas non plus de souvenir impérissable. La faute à l’absence de vrai section virtuose qui casserait la cadence. Par contre, l’agencement rythmique du quatuor mérite une écoute attentive car très subtile sur quelques passages comme au démarrage de ‘Camaleon’ ou dans ‘Ispra II’. Une musique qui se dégusterait plus en concert qu’en studio ou bien alors en accompagnement sonore. Car soit vous écoutez el tubo elastico très fort et vous vous immergez dans leurs constructions rythmiques à tiroir, soit vous baissez l’ampli et laissez les mélodies flotter tranquillement en arrière plan. D’où l’idée, pour en profiter pleinement, de découvrir le groupe en live.

Mon titre préféré sur ce premier album ? ‘Pandora’ suivi de peu par ‘Ispra II’. Les amateurs de post rock ouverts à la fusion devraient apprécier la musique de ce quatuor. C’est l’occasion de mieux connaître le progressif espagnol d’autant qu’ils sont sur Bandcamp en téléchargement libre.

Facebook : https://www.facebook.com/ElTuboElastico

Bandcamp :




Rédigé par Jean-Christophe le 21/01/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 27/02/2020 - SAGA - Substage - karlsruhe
  • 28/02/2020 - OSM - Secret Place - Saint-Jean-de-Védas
  • 29/02/2020 - SAGA - Z7 - Pratteln
  • 29/02/2020 - Sons of Apollo - Rock Shop GmbH - Karlsruhe
Prochaines sorties