Neoprog.eu
Menu

Para Quienes Aún Viven
Exquirla - Para Quienes Aún Viven
Titre : Para Quienes Aún Viven
Groupe : Exquirla
Sortie : 2017
Label : Superball Music
Format : CD
Genre : Post-rock
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Cancion de E
  • Destruidos Juntos
  • Hijos De La Rabia
  • Interrogatorio
  • El Grito Del Padre
  • Contigo
  • Un Hombre
  • Europa Muda

Formation en 2016

Fanscisco Contreras [chanteur], Esteban Jimenez Giron [guitariste], Alberto Tocados [bassiste], Alejandro Pérez [batteur], David Lopez [guitariste]

Qu’est-ce que le chanteur de flamenco Niño de Elche et le groupe Toundra possèdent-ils en commun ? Ils viennent d’Espagne et jouent de la musique. C’est bien mince. Alors quelle mouche les a piqué ? Toundra manquait-il de cordes vocales et Francisco était-il fatigué de la guitare andalouse ? En réalité, ils se rencontrèrent lors d’un festival à Cadix et ce fut le coup de foudre. Ils décidèrent alors de monter un projet ensemble. Exquirla venait de naître.

Exquirla

Toundra joue du post-rock instrumental qui en live décrasse les oreilles et Niño de Elche est un chanteur de flamenco qui depuis 2007 vogue dans divers projets. Le mélange des genres semblait improbable et pourtant ils l’ont fait. Para Quienes Aun Viven (pour ceux qui vivent encore) était né, un album huit titres d’un peu moins d’une heure où le post-rock rencontre le chant traditionnel andalou.

J’aime les compositeurs espagnols comme Manuel de Falla ou Albéniz qui mélangèrent influences espagnoles et classiques. La démarche de Toundra et de Niño de Elche est un peu similaire. Dans Exquirla, le post-rock de Toundra emprunte des éléments de guitare espagnole et gagne au passage le chant de Francisco qui s’essaye au post métal. Deux mondes se rencontrent, s’enrichissant mutuellement.

Avec la voix de Niño de Elche, la musique de Toundra gagne une dimension supplémentaire. Le chant gitan en espagnol risque de déstabiliser plus d’un auditeur conditionné par l’anglais. Pour ma part, je trouve cette langue magnifique et j’ai toujours eu une faiblesse pour la littérature sud américaine et espagnole, la violence des mots, la douleur exprimée par ces lignes mélodiques torturées qui oscillent à deux pas de l’oriental.

Des textes forts et poétiques servis par la voix gutturale et déchirante de Francisco Contreras où flottent les guitares de Esteban et Alejandro, tissent des atmosphères violentes et sombres comme dans ‘El Grito del Padre’ ou ‘Un Hombre’. L’album forme un tout cohérent qui vous vampirise une heure de vie et dont vous ressortez dévasté. Après un texte déclamé au début de ‘Cancion E’, le chant et le post rock s’imposent avec quelques digressions de flamenco plus marquées (‘Contigo’) où la guitare et la rythmique deviennent espagnoles. Même si je n’ai pas décortiqué les paroles, les titres, qui parlent d’eux même (‘Détruisons-nous’,‘Enfant de la Rage’, ‘Le Cri du Père’), devraient vous convaincre que l’album ne parle pas de fleurs.

Mon coup de coeur pour Para Quienes Aun Viven est totalement subjectif, pas d’analyse de la technicité de Toundra et du style de flamenco de Francisco, l’album m’a surpris et pris aux tripes comme rarement. Exquirla c’est un “mariage contre nature” qui a donné naissance à de magnifiques enfants métissés.

Facebook : https://www.facebook.com/exquirla

Vidéo :


Rédigé par Neoprog le 01/02/2017
Commentaires

Le clip est majestueux, quelle musique, quel message !
Le 15/02/2017 par Micetov

A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties