Neoprog.eu
Menu

Theories of Flight
Fates Warning - Theories of Flight
Titre : Theories of Flight
Groupe : Fates Warning
Sortie : 2016
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Métal progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • From The Rooftops
  • Seven Stars
  • SOS
  • The Light And Shade Of Things
  • White Flag
  • Like Stars Our Eyes Have Seen
  • The Ghosts Of Home
  • Theories Of Flight

Formation en 1981

John Arch [] depuis 1982 jusque 1987, Chris Cronk [] depuis 1987 jusque 1987, James LaBrie [] depuis 1987 jusque 1991, Ray Alder [chanteur] depuis 1991, Victor Arduini [] depuis 1982 jusque 1986, Frank Aresti [] depuis 1986 jusque 1996, Jim Matheos [] depuis 1996, Joe DiBiase [] depuis 1982 jusque 1996, Joe DiBiase [] depuis 1996, Steve Zimmermann [batteur] depuis 1982 jusque 1988, Mark Zonder [batteur] depuis 1988 jusque 2005


Je n’ai qu’un seul Fates Warning à la maison, FMX, et à ce jour, n’ai chroniqué aucun des albums de ce groupe métal progressif américain formé en 1982. La sortie de Theories Of Flight me donne l’occasion de m'amender.

Fates Warning

Le métal progressif américain possède ses détracteurs et je ne suis pas le dernier. Nourri au sein du canterbury pendant des années, il m’arrive de mal supporter les gros sabots de certaines formations d’outre Atlantique sauf parfois quand la débauche technique masque les faiblesses de la composition. Fates Warning se positionne à mi chemin des deux tendances, sabots virtuoses qui ne proposent pas d’écriture réellement originale. Ce quatuor possède cependant un atout de taille face aux jeunes excités plagieurs de Dream Theater & cie, une solide expérience et douze albums studio. Et même s’ils ne révolutionnent pas le genre, ce qu’ils jouent, ils le jouent avec une grande maîtrise.

Theories of Flight ne déroge pas à la règle : ni trop fort, ni trop doux. Les guitares de haut vol de Matheos, la batterie vivante de Jarzombek et le timbre particulier de Alder construisent un métal progressif de bonne tenue. Huit morceaux, cinquante trois minutes de musique, voila pour l’édition standard, mais pour quelques euros de plus, vous aurez deux CDs et vingt une minutes acoustiques en bonus.

Fates Warning

‘From The Rooftops’ joue les contrastes. Une première partie planante sur une guitare ensorcelante écrasée après deux minutes par un déferlement rythmique et un chant rageur où se glisse un refrain façon Geoff Tate. Bebby Jarzombek nous offre ici un aperçu de son jeu débridé qui fait beaucoup au plaisir du titre avec la guitare très démonstrative de Jim Matheos vers la fin. Un titre brillant, bien joué mais un peu classique. Le ‘Sevens Stars’ qui suit se contente du duo couplet/refrain sans variation, un titre sans doute conçu pour tourner sur les ondes avec son solo bien propre. ‘SOS’, avec son intro prometteuse et un break à la seconde minute s’en tire plutôt bien d’autant qu’en dehors de ces deux passages, la partition déménage sauvagement. Puis arrive le premier des deux grands formats, ‘The Light And Shade Of Things’. Au delà de cinq minutes, un titre se doit de surprendre pour ne pas ennuyer. Ici, vous signez pour dix minutes et en guise de surprise vous aurez une intro cool, un couplet bourrin, un break guimauve, une reprise poisseuse et un final attendu. C’est très long. ‘White Flag’ charge dès la première note et ne se calme qu’à la dernière, hormis le solo de malade à la troisième minute, pas grand chose à en dire et c’est un peu le même problème pour ‘Like Stars Our Eyes Have Seen’. Par chance, il y a ‘Ghosts Of Home’ où Ray raconte son enfance ballottée de maison en maison. Le plus long morceau de l’album, très instrumental et technique qui nous change un peu. Et pour finir, après quelques bruitages, ‘Theories Of Flight’ nous livre quatre minutes instrumentales très agréables qui s’achèvent en queue de poisson.

Amateurs de métal progressif, jetez une oreille sur le dernier Fates Warning, il s’agit de musique de haut vol parfaitement maîtrisée. Par contre si vous recherchez de nouvelles émotions, vous ne trouverez ici pas grand chose à vous mettre sous la dent. Theories Of Light est d’un grand classicisme.

Facebook : https://www.facebook.com/FatesWarning

Vidéo :


Rédigé par Jean-Christophe le 23/06/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties