Neoprog.eu
Menu

World In Motion
Fossil Evolution - World In Motion
Titre : World In Motion
Groupe : Fossil Evolution
Sortie : 2014
Label : Friea Music
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Beautiful Colours
  • World In Motion
  • Next Time
  • The Voice Inside
  • Oblivion - instrumental
  • Considering

Formation en 2013


World In Motion

Fossil Evolution - Belgique - 2014

Genre : prog symphonique, néo-progressif, pop

Groupe :

Arnold De Schepper : basse, chant
Arne De Schepper : batterie, chant
Maarten De Schepper : guitares, chant, programmation
Wouter De Schepper : guitares, chant
Pieter De Groeve : claviers, chants

Discographie :

World In Motion - Freia Music - Octobre 2014

Fossil Evolution est encore un de ces groupes ressurgis du passé comme en témoigne son nom. En 1974, en Belgique, naissait Isopoda, le Genesis des Flandres, qui sortit deux albums, Acrostichon en 1978 et Taking Root en 1981 avant de se séparer. Anorld, le bassiste, après avoir engendré trois garçons, leur enseigna la musique et décida avec eux de remonter le groupe. Isopoda se produisit en live en 2004 puis avec deux de ses enfant en 2013 et enfin cette année naquit Fossil Evolution. Il ne leur manquait qu’un claviériste, ils trouvèrent Pieter.

Fossil Evolution

Ils décident de composer un EP lors de la signature chez Freia. Nous aurons finalement un album, World In Motion. Entre prog symphonique et néo-progressif, la musique du quintette ne brille pas par sa complexité et certains titres virent à la pop comme le “Wolrd In Motion” qui donne son nom à l’album. Nous aurions pu ne pas en parler, mais je me suis fais avoir par “Beautiful Colours” qui du haut de ses neuf minutes délivre un rock progressif presque classique très séduisant même s’il ne faut pas vous attendre à une écriture démoniaque. “World In Motion” et “Next Time” s’écoutent agréablement mais ne trouveront pas forcément leur public, pas assez prog ou pas assez pop, et impossible à passer à la radio. “The Voice Inside” réussit là où les deux précédents ont échoué, et ce sur un format légèrement plus compact, le morceau laisse parler plus la musique et élève le débat. Avec “Oblivion”, le groupe revient sur une pièce longue de neuf minutes, exercice sur lequel il semble à l’aise. Un titre cent pour cent instrumental qui joue entre rock, jazz et prog avec une section solo pour chaque pupitre. Cela manque sans doute de virtuosité sur les fûts, certains choix de claviers sont discutables, n'empêche qu’il s’écoute agréablement avec des rebondissement inattendus. Pas mal du tout.
Le dernier titre est une reprise de Isopoda tiré du premier album de 1978 à savoir Acrostichon. Il s’agit de “Considering”, version longue avec treize minutes de musique. Je ne vais pas me la péter, je ne connaissais pas Isopoda, le Genesis belge, avant cette chronique, d’ailleurs mon Anthologie du Rock Progressif et Prog 100 n’en parlent pas… Mais du coup, je vais essayer de trouver les skeuds, “Considering” est un très beau titre et les dernières secondes au piano m’ont achevé.

Le come-back d’un père musicien avec ses trois fils pour monter un nouveau groupe, c’est assez rare pour que l’on en parle. Quand, en plus, leur premier album contient des titres qui ne laissent pas indifférent comme “Beautiful Colours”, mon préféré, ou encore “The Voice Inside” et “Oblivion”, sans oublier la reprise de “Considering”, je pense que la chronique s’impose, la voici donc. A découvrir.

Site : http://www.fossilevolution.com/

Facebook : https://www.facebook.com/FossilEvolution

Vidéo officielle :


Rédigé par Jean-Christophe le 25/11/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 27/06/2019 - La Dispute - Festival Garorock - Marmande
  • 28/06/2019 - Out5ide - 7ème Art Bar - Dorlisheim
  • 28/06/2019 - The Morganatics - Black Star - Paris
  • 28/06/2019 - Jolly - Black Star - Paris
Prochaines sorties