Neoprog.eu
Menu

Caricatures
Francis Decamps - Caricatures
Titre : Caricatures
Groupe : Francis Decamps
Sortie : 2012
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 1952


    Caricatures est un album sorti en 1972 par le groupe français Ange.

    Francis Decamps, ancien clavier du groupe, a décidé, pour célébrer ces soixante ans et les quarante ans de l’album, de revisiter ce monument du rock progressif français.

    Avec Tristan Decamps, Jean-Philippe Suzan et Dominique Léonetti (Lazuli), Francis s’est replongé dans la musique des années 70’s pour nous offrir cette magnifique version du premier disque de Ange.

    A cet époque le groupe côtoyait les grands comme Genesis et était renommé outre atlantique, un temps presque révolu où le prog français s’exportait.

    Ange c’est le groupe qui reste une référence pour les artistes français, toujours actif, même si la line up a bien été remaniée, le groupe n’a plus forcément la puissance épique des premières années et c’est bien regrettable.

    Je ne suis pas particulièrement un grand nostalgique du rock progressif. Même si je me replonge avec plaisir de temps dans de vieux albums, je m'intéresse plus aux compositions actuelles qu’aux vinyles poussiéreux.

    Mais voila, à peine le CD glissé dans le lecteur, j’ai suis envoûte par ce son magnifique sorti d’un autre âge, par le texte qu’on oserait plus chanter en 2013 et par le côté théâtral des titres.
    Nostalgie, point du tout, la musique reste très moderne, les paroles plus que jamais d’actualité.
    L’album redonne un coup de jeunesse à une des grandes références du rock progressif, l’occasion de le faire découvrir aux plus jeunes qui n’ont pas connue cette époque (j’en fais partie, si si, j’avais six ans en 72), un des monstres sacrés des années 70.

    L’album débute et s’achève par deux instrumentaux Biafra 80 (introduction et final), lever et tomber de rideaux musicaux assez brefs qui encadrent des tableaux très colorés. Au centre quatre titres, deux grands formats Dignité et Caricatures et deux plus petites compositions, Tel Quels et Le soir du Diable.

    C’est Tel quels avec son texte corrosif, sa musique puissante et un chant théâtral qui a ma préférence. Jubilatoire, énorme, gargantuesque sont des termes adaptés pour décrire ce morceau fabuleux.

    Même si dignité n’offre pas la même magie, les textes politiquement incorrects devraient vous réjouir. Jean-Philippe Suzan, camarade de Francis depuis 2006 et avec qui il a formé Gens De La Lune accompagne Tristan sur ce titre, des paroles à faire rougir les jeunes filles. Le titre s’achève sur une partie instrumental très proche du Genesis des premières années, flûte et claviers en premier plan et qui rebondit sur le refrain pour boucler la chanson.

    Le soir du Diable possède la musique la plus consensuelle, même si les textes le sont nettement moins, sombres, désespérés même. L’atmosphère aurait pu être plus pesante, plus noire pour mieux coller aux paroles.

    Caricatures avec plus de treize minutes va vous faire traverser bien des paysages, du poème à l’instrumental puissant qui laisse place après plus de huit minutes à deux couplets assez bref et qui s’achève sur une reprise du poème et de son final.
    Quelques morceaux choisis dans les paroles comme “Ta gueule me dit l’apôtre” ou “J’ai vu le président Soigner les varices” ne donnent qu’un petit aperçu de l’univers de ce poème épique. A lire comme à écouter.

    C’est un grand bonheur de plonger dans cet album, une magnifique ré interprétation de Caricatures par Francis, un beau son, une re découverte et du coup l’envie furieuse de se plonger dans les première années de Ange. J’avais dit que je n’étais pas nostalgique, ben si peut-être. Allez-y foncez, vous vous ferez du bien.


    Rédigé par Jean-Christophe le 29/01/2013
    Commentaires

    Par contre , on vient de me faire remarquer à juste titre que le titre Dignité et chanté ( magnifiquement ) dans cet album revisité par Tristan Decamps et non par Jean Philippe. qui à fait uniquement les choeurs dans ce titre. Tout est écrit sur le livret à l'intérieur du CD
    Le 30/01/2013 par Michelle

    Merci pour cette chronique et surtout pour avoir pris le temps d'analyser et décortiquer chaque titre de cette revisite .

    Le 29/01/2013 par Michelle

    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    • 15/08/2020 - Ork - Jardin des deux Rives - Strasbourg
    • 04/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
    • 05/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
    • 05/09/2020 - Cloud Busting - Youtube streaming - Internet
    Prochaines sorties