Neoprog.eu
Menu

Oddity
Franck Carducci - Oddity
Titre : Oddity
Groupe : Franck Carducci
Sortie : 2011
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Achilles
  • The Quind
  • The Eyes of Age
  • Alice's Eerie Dream
  • The Last Oddity
  • The Carpet Crawlers [Bonus Track]
  • Alice's Eerie Dream (Radio Edit) [Bonus Track]

Formation en 2010

Franck Carducci [chanteur,guitariste,bassiste] depuis 2010

Franck Carducci est un musicien, chanteur, guitariste et claviériste qui s'est entouré de nombreux autres musiciens pour jouer cet album :

Phildas Bhakta, John Hackett, Richard Vecchi, Florence Mariem, Niko Leroy, Taff, Nicolas Gauthier, Marianne Delphin, Christophe Obadia, Larry Crockett, Michael Strobel, Chris Martin, Julia, Vivika Sapori-Sudemäe, Fred Boisson et Yanne Matis. J'espère que ne n'oublie personne.

Encore un album autour de l'Iliade me direz vous, ben oui... C'est un thème très couru dans le rock progressif, il faut bien reconnaître aussi que c'est un roman totalement exceptionnel.

Mais dans ces chroniques, nous avons pas moins de trois albums parlant de cette histoire, Lest avec Odysseus, Senza Nome avec l'album du même nom et Oddity de Franck Carducci.

Achilles est une pièce en six actes de près de seize minutes dans la plus pure tradition du rock progressif avec à la flute John Hackett himself.

Avec The Quind on replonge dans les années 70 avec du bon vieux Genesis pendant près de la moité du titre, une ballade assez planante avec de jolis passages à l'orgue Hammond.

The Eyes Of Age sonne country au début, alors bon, c'est personnel, je n'aime pas trop la country folk, donc j'ai un peu de mal sur ce titre.

Alice Eerie Dream est mon morceau favoris, le plus électrique, avec pas mal de guitare et orgue Hammond.

Avec The Last Oddity, on navigue toujours sur ce son des années 70 très emprunté à Genesis avec par dessus quelques sonorités nouvelles.

La reprise de Carpet Crawlers est un bonus très agréable, une belle interprétation de ce titre mythique. L'apport du violon par exemple est particulièrement bien vu !

Enfin la version edit de Alice Eerie Dream est ma foi, une version edit, qui enlève beaucoup de son intérêt au titre, mais pour avoir une chance de passer sur les radios, c'est une bonne idée.

Oddity est un album progressif nostalgique de la grande époque de Genesis, pas de doute là dessus.
Il est très agréable de se replonger dans cette période musicale sur de nouvelles mélodies.
Par contre il n'a rien de vraiment original. On passe un bon moment en sa compagnie.


Rédigé par Neoprog le 25/11/2011
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 02/02/2018 - Out5ide - Chez Brigitte - Aspach le Haut
  • 04/02/2018 - Steven Wilson - Silo - Marseille
  • 06/02/2018 - Steven Wilson - Transbordeur - Villeurbanne
  • 22/02/2018 - Ange - L'Autre canal - Nancy
Prochaines sorties