Neoprog.eu
Menu

Last
Frequency Drift - Last
Titre : Last
Groupe : Frequency Drift
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Traces
  • Diary
  • Merry
  • Shade
  • Treasured
  • Last Photo
  • Hidden
  • Asleep
  • Scan (bonus)

Formation en 2011

Isa Fallenbacher [chanteur] jusque 2015, Christian Hack [guitariste] jusque 2015, Nerissa Schwarz [clavier,harpe], Wolfgang Riess [bassiste] jusque 2015, Wolfgang Ostermann [batteur], Andreas Hack [guitariste,bassiste,clavier], Sibylle Friz [violoncelle] jusque 2015, Alexia Irini [chanteur] depuis 2017, Melanie Mau [chanteur] depuis 2016 jusque 2016


Deux fillettes de blanc vêtues, des noeuds dans les cheveux, posent en noir et blanc. La plus jeune, au visage poupin, fixe avec candeur le photographe de ses yeux clairs. La seconde regarde au loin, perdue dans ses pensées déjà bien graves pour son âge. Une photo de famille tronquée qui illustre le dernier Frequency Drift, un concept comme un album photos où se joue une tragédie.

Pour ce nouveau disque, Andreas et Nerissa s’entourent de nouveaux talents que nous connaissons bien : Martin Schnella et Melanie Mau ainsi que Rainer Wolf à la basse. Mais nous retrouvons également Wolfgang Ortermann à la batterie qui jouait sur Summer.

Un livret sans parole peuplé de photographies jaunies, pliées, déchirées, griffées, huit morceaux aux noms en un mot, exception faite de ‘Last Photo’ et une musique où le folk cède la place au progressif mélodique. Nerissa et sa harpe restent toujours présents dans la musique mais Andreas a dégonflé son bagpipe et posé ses flûtes. Y perd-on au change ? Je ne crois pas. Le rock progressif mélodique de Frequency Drift porté par la voix de Melanie, que soit dit en passant, je n’attendais pas dans ce registre, envoûtent et la compétition pour la première place sur le podium avec le sublime Over est ouverte.

Frequency Drift - Last

Portrait de communiante (‘Traces’), de femme maltraitée (‘Diary’), d’enfant en costume d'arlequin (‘Merry’), d’adolescente sur le rivage (‘Shade’), d’un couple amoureux (‘Treasured’), de famille réunie au bord d’un lac (‘Last Photo’), visage rageusement effacé (‘Hidden’), contre jour (‘Asleep’), les photos nous content un drame ordinaire avec l’intensité musicale d’une partition fabuleuse qui vous prend à témoin.

Frequency Drift - Last

La voix de Melanie se fait elfique sur ‘Diary’ ou plus grave (‘Last Photo’,‘Asleep’). L’atmosphère passe de légère à sombre avec quelques temps instrumentaux plus forts au début de ‘Traces’ ou de ‘Last Photo’. Une musique parfois proche de The Gathering et Marillion (‘Treasured’) ou plus celtisante (‘Asleep’) grâce à la harpe de Nerissa. Et Martin, contrairement au dernier Seven Steps To The Green Door, qui n’impose pas ici un jeu de guitare mais se fond dans les mélodies de Frequency Drift.

Le résultat tant visuel que sonore est magnifique. Alors que leur dernier EP laisser présager un essoufflement, Frequency Drift nous démontrent, une fois encore, qu’ils ont encore beaucoup à nous faire découvrir. Indispensable.

Facebook : https://www.facebook.com/Frequency-Drift-10287

Vidéo :



Rédigé par Jean-Christophe le 03/03/2016
Commentaires

On n'en ressort pas indemne tellement cet album est rempli d'émotion. INDISPENSABLE est l'adjectif conforme pour terminer la chronique !
Le 06/03/2016 par 974

Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 17/08/2019 - IO EARTH - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - Sky Architect - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - The Kentish Spires - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - Pixie Ninja - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
Prochaines sorties