Neoprog.eu
Menu

The Rockfield Files
Frost - The Rockfield Files
Titre : The Rockfield Files
Groupe : Frost
Sortie : 2013
Label : Cube Records
Format : CD et DVD
Genre : Néo-progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Hyperventilate - video
  • Heartstrings - video
  • Black Light Machine - video
  • Dear Dead Days - video
  • Pocket Sun - video
  • Milliontown - video
  • Lantern - video
  • Black Light Machine - video
  • Interview de Jem Godfrey and John Mitchell - documentaire
  • Hyperventilate - live
  • Heartstrings - live
  • Black Light Machine - live
  • Dear Dead Days - live
  • Pocket Sun - live
  • Milliontown - live
  • Lantern - live
  • Black Light Machine - live

Formation en 1994

Jem Godfrey [], Andy Edwards [batteur], Declan Burke [], John Mitchell [chanteur,guitariste], John Jowitt [] jusque 1995

The Rockfield Files, ce sont un CD et un DVD du groupe anglais Frost*. Si vous me lisez régulièrement, vous saurez donc que ce groupe n’a pas toujours été dans mon top ten progressif. Leur premier album Millontown m’avait laissé un peu dubitatif, mais dernièrement, j’ai dégoté Experience In Mass Appeal et j’ai du porter un nouveau regard sur ce groupe. Du coup je me suis replongé dans Millontown pour essayer de comprendre notre mésentente initiale. Frost*, c’est un rock progressif très technique, il n’y qu’a regarder les mains de Jem Godfrey se balader sur ses claviers pour s’en apercevoir. C’est sans doute ce côté froid et démonstratif qui m’avait agacé à leurs débuts. Toujours est-il que je me suis réconcilié avec ces britanniques, d’autant que Peter Mitchell, (ARENA, It Bites, The Urbane, Kino) un de mes guitaristes favoris fait partie de la formation, je ne pouvais pas continuer à le bouder ainsi.

The Rockfields Files, ces sont huit titres enregistrés en semi live, six au Rockfield studios et deux morceaux acoustiques filmé chez Jem je suppose.

Je commencerai par les deux acoustiques, histoire de raconter tout à l’envers. Jem et John se retrouvent dans un salon, Jem devant un piano à queue assez ancien au son très doux, John avec sa guitare acoustique, sur une chaise pas trop loin, tout deux arborant pour chaque morceau un chapeau ridicule (si si je vous l’assure). Ils nous jouent Lantern et Black Light Machine unplugged. Deux très belles versions, qui prouvent, s’il était besoin, que l’émotion peu prendre le pas sur la technique.

Parlons maintenant de la planche et du fer à repasser. Pardon ? Oui oui vous avez bien lu. Il s’agit de l’enregistrement studio, électrique celui-ci avec le groupe au complet et six morceaux, Hyperventilate, Heartstrings, Black Light Machine, Dear Dead Days, Pocket Sun et Milliontown. Bon c’est quoi cette histoire de fer à repasser ? Près des claviers de Godfrey, sur sa droite, vous verrez de temps en temps la fameuse planche surmontée d’un fer, d’ailleurs, il s’en servira sur Milliontown (enfin virtuellement) pour jouer quelques notes. Bon c’était pour la petite histoire. Deux morceaux pour mon album favori Experience In Mass Appeal, les quatre restants seront pour Milliontown.

Évidemment en électrique, surtout pour Hyperventilate et Milliontown, nous avons à faire à du lourd, du technique, du complexe. Avec le DVD on peut apprécier le travail des musiciens sur leurs instruments respectifs. Je trouve que Craig Blundell tape un peu trop fort sur ses casseroles, dommage, pour ce qui est de Jem et John, rien à dire, ils sont au top, le jeu de Nathan passe un peu inaperçu derrière ces deux là sauf sur Pocket Sun. Mes titres préférés sont Pocket Sun et Dear Dead Days (comme par hasard) mais il faut reconnaître que Milliontown va vous en mettre plein les oreilles, même si c’est à consommer avec modération.

CD plus DVD c’est toujours une bonne initiative, car après avoir visionné le DVD, on aime bien se remettre la musique entre les oreilles, et ce sur une chaîne Hifi et non un Home Cinéma. Le DVD contient en bonus une interview de 22 minutes avec Jem et John à l’arrière d’une voiture sur la banquette arrière. J’ai compris les questions, moins les réponses, ils ne font pas beaucoup d’effort (surtout Jem), ils parlent en anglais quoi.

The Rockfield Files est une belle occasion de voir et d’écouter le super groupe jouer ensemble. Ma petite préférence va à la partie acoustique, plus inédite que le reste, plus intime également. Les fans apprécieront, le DVD est également une belle manière de découvrir Frost*.


Rédigé par Neoprog le 27/02/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 18/11/2017 - Anathema - Kulturfabrik - Luxembourg
  • 18/11/2017 - Vuur - Kracatoa - Bordeaux Mérignac
  • 18/11/2017 - Epica - Kracatoa - Bordeaux Mérignac
  • 18/11/2017 - Myrath - Kracatoa - Bordeaux Mérignac
Prochaines sorties