Neoprog.eu
Menu

Chapter IV
Graal - Chapter IV
Titre : Chapter IV
Groupe : Graal
Sortie : 2015
Label : Jolly Roger Records
Format : CD
Genre : Hard rock

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Little Song
  • Pick Up All The Faults
  • Shadowplay
  • Revenge
  • The Day That Never Ended
  • Stronger
  • Guardian Devil
  • Lesser Man
  • Last Hold
  • Goodbye
  • A Poetry For A Silent Man
  • Northern Cliff

Formation en 2005

Andrea Ciccomartino [], Francesco Zagarese [], Danilo Petrelli [clavier], Michele Raspanti [], Cristiano Ruggiero [batteur]


Après l’Arche d’Alliance et des crânes de singes en guise d’apéritif, la trilogie se poursuivait par la quête du Graal dont Arthur a fait les frais. Les chevaliers de la table ronde sont cinq: Andrea, Cristiano, Danilo, Francesco et Michele. Et depuis 2005, avec l’aide de la magie de l’Enchanteur Jolly Roger Records, ils ont composé quatre albums, dont le dernier Chapter IV, sorti en mai 2015.

Ces romains distillent un son seventies, du hard rock un peu stoner et très progressif, pas si loin de Deep Purple sur un album d’une heure. Les surprises sont légion pour un groupe ainsi labelisé. Les claviers, par exemple, flirtent avec le néo-progressif et des références baroques. Le mélange surprend lors de la première écoute, si vous espériez replonger dans l’avant disco, vous en serez pour vos frais.

Graal

Dès le premier titre, les sons néo se mêlent à l’orgue rock 70’s lors d’une rencontre amicale. Difficile de trancher pour connaître le vainqueur. Vingt ans séparent les deux styles et pourtant ils cohabitent harmonieusement sur ‘The Day’, un instrumental qui se poursuit sur ‘Stronger’, plus ancré dans le hard-rock vintage. Des mélodies folk électriques s’invitent sur Chapter IV dans le turbulent ‘Lesser Man’ alors que ‘Little Song’ se fait acoustique avec flûte et percussions. Et que dire de l’introduction de ‘Last Hold’ qui emprunte quelques notes d’orgues à Jean-Sébastien Bach ? J’aime beaucoup ce ‘Northern Cliff’ où la guitare nous invite dans l’univers de Mike Oldfield, un nouvel instrumental aux saveurs irlandaises. Même chose pour ‘A Poetry For A Silent Man’ qui débute sur des bruitages urbains pour continuer au piano tout simplement.

Loin de se cantonner dans un genre, les musiciens de Graal explorent la musique. Le résultat pourra sembler décousu. Il possède l’avantage de proposer un album varié qui fourmille de bonnes idées et qui sans ces petits écarts aurait pu devenir indigeste. A découvrir.

Facebook : https://www.facebook.com/Graalband-113158672030792


Rédigé par Jean-Christophe le 02/02/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°9 Magazine n°8
Prochains concerts
Prochaines sorties