Neoprog.eu
Menu

Perfect
Hot Head Show - Perfect
Titre : Perfect
Groupe : Hot Head Show
Sortie : 2013
Label : Gonzo Multimedia
Format : CD
Genre : Experimental
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Kansas
  • Bethany
  • Bang Now
  • Hello Doctor
  • Bodie Doesn't Take It Sitting Down
  • Some Money
  • Little Kitty
  • Fingers
  • Bangfish
  • Unbearable Lightness of Bang

Formation en 2010


Accrochez votre ceinture, éteignez votre cigarette, mettez la tête sur vos genoux et fermez les yeux. Nous allons effectuer un atterrissage forcé sur une piste en terre battue avec notre Airbus A380 qui n’a plus de moteur ni de train.

C’est un peu ça la première impression avec Hot Head Show, un atterrissage d’urgence avec un énorme appareil surpuissant et des pilotes d’exceptions. Une musique totalement barrée qui croise le fer sans complexe avec tous les genres connus et sur laquelle on ne trouve aucun point d’ancrage.

Mettez le CD à fond à la maison, vous verrez, vous entendrez forcément une voix hurler quelque part : “Mais coupes donc ce truc, c’est épouvantable !”. La dure vie d’une épouse de chroniqueur et pourtant musicienne. Ensuite les enfants arrivent, l’un après l’autre, le rebelle au prog qui vous regarde avec des yeux grands comme des soucoupes, écoute deux secondes, hausse les épaules et remonte mettre sa hip hop à fond. Puis vient l’ado prog addict (si si, il y en a un sur terre) qui lui aussi descend, n’écoute même pas et dit “Mais heu papa…”.

Voila l’effet de Perfect, un album totalement barré, technique et déjanté. Du punk ska fusion jazz flamenco progressif ? Inclassable c’est tout. Alors pourquoi je continue la chronique de cet album que je dois écouter loin de ma famille (comme bien souvent d’ailleurs, imaginez ma solitude). Pourquoi ? Parce que, malgré l'évidente difficulté de l’album, il faut reconnaître que la musique de Hot Head Show est assez géniale.

Pas question d’écouter ces fous furieux en musique de fond, il faut s’immerger, se laisser submerger par leurs rythmiques obsédantes, oublier tous les concepts mélodiques habituels ou abandonner. Une écoute très exigeante, exclusive et même un peu épuisante.

Perfect vient après The Lemon LP sorti en 2011 et un live. Le groupe est un quatuor composé de Jordan Bennett alias Jordan Copeland le fils de Sanja Cristina (Curved Air) et de Steward Copland (The Police) - guitare et monologues, Oz Browne - basse et chant, Betamax - batterie et chant et enfin Jonah Brody aux claviers (orgues pianos) et chant. Ils ont joué en première partie de Primus en 2011 si cela peut vous aider à cibler le genre, des furieux quoi...

Musicalement il y a un quelque chose de King Crimson sur Kansas, du Ska totalement déjanté sur Some Money, du Flamenco sur Hello Doctor, l’esprit de Rawhide sur Bodie Doesn’t Take It Sitting Down, Hello Kitty sur Little Kitty, du blues et du jazz un peu partout, bref bref bref bref, il y a de tout, pas facile à suivre. On sort totalement lessivé d’une écoute de l’album, je commence à comprendre ma famille, pourtant pas de doute c’est très bon, des musiciens de très bon niveau au service d’une musique très exigeante.

Vous le recommander ? Je ne peux pas vous faire ça et briser des ménages. Si vous explorez déjà les univers musicaux vraiment atypiques, si allez-y, si vous êtes un bassiste ou un batteur un peu fou, allez-y aussi, l’album devrait vous titiller, si vous êtes prog classique, hard fm pépère, fuyez à moins de vouloir faire un coming out musical.

Ecoutez-ça, vous comprendrez mieux sans doute.



Rédigé par Jean-Christophe le 21/09/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties