Neoprog.eu
Menu

A Fair Dream Gone Mad
In The Silence - A Fair Dream Gone Mad
Titre : A Fair Dream Gone Mad
Groupe : In The Silence
Sortie : 2012
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Kenosis
  • Ethos
  • Anagoge
  • Glossis
  • Neos
  • Ego
  • Enigma Of The Absolute (Dead Can Dance Cover)

Formation en 2012


In The Silence joue du rock atmosphérique sombre timidement tinté de progressif. Une musique très maîtrisée, peut-être même trop, à écouter vraiment très fort avec du bon matériel audio pour en apprécier toutes les finesses car elle est aussi excessivement dense. Le groupe utilise des motifs hypnotiques répétés inlassablement au milieu desquels ils glissent de délicats joyaux un peu trop discrets hélas. A Fair Dream Gone Mad n’a pas été composé pour les dépressifs, à moins de vouloir les soulager d’une lourde médicamentation par une solution radicale. L’album est très très sombre...

On ne peut que saluer les musiciens et le chanteur qui font un très bon travail, les percussions sont riches sans prendre trop de place, les guitares offrent de belles tonalités là où on ne les attendrait pas forcément comme sur Your Reward.

Mais pour le progueux que je suis, l’album décolle à partir de Beneath These Falling Leaves, il aura fallu trois titres, mais là je suis agréablement surpris. In The Silence sort de son carcan musical pour explorer de nouveaux sons. Plus acoustique avec sa guitare et le violon, le morceau ne court pas après le métronome pour rentrer dans un format radio, il se développe en finesse et va crescendo pour revenir vers l’acoustique juste à la fin. Magistral.

Close To Me est également délicieux, un instrumental dans la lignée du titre précédent, jeu subtil des guitares mais bien trop bref hélas.

Un album assurément pas assez progressif à mes oreilles et pas assez contrasté. L’auditeur passe d’un titre au suivant sans vraiment en prendre conscience parfois et il pourrait lui sembler écouter une sombre plage de plus cinquante minutes si les débuts et fin de titres étaient masqués.

Pourtant le groupe possède un fort potentiel, de bons musiciens, un chanteur qui tient la route , preuve si l'en était besoin avec Beneath These Falling Leaves, le titre le plus apprécié si l’on en croit les ‘j’aime’ sur Reverberation.
Une musique sans doute trop contenue, lachez-vous un peu plus les gars, vous avez du potentiel !


Rédigé par Jean-Christophe le 01/09/2012
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties