Neoprog.eu
Menu

Everlasting Instant
IZZ - Everlasting Instant
Titre : Everlasting Instant
Groupe : IZZ
Sortie : 2015
Label : Izz Music
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Own the Mystery
  • Every Minute - instrumental
  • Start Again
  • If It's True
  • The Three Seers
  • The Everlasting Instant
  • Keep Away
  • Can't Feel the Earth, Part IV
  • Illuminata
  • Sincerest Life
  • Like a Straight Line

Formation en 1998

Paul Bremner [], Anmarie Byrnes [], Brian Coralian [batteur], Greg DiMiceli [batteur], John Galgano [], Tom Galgano [clavier], Laura Meade []


Invités :
Cathy Galgano : violoncelle
Madeline Galgano : flûte

Izz, je les ai découverts sur l’excellent Crush of Night en 2012, quand la formation mélangeait superbement harmonies vocales et prog fusion de haut vol. Ils reviennent en avril 2015 avec un nouveau disque intitulé Everlasting Instant. Pour l’occasion, deux filles Galgano s’invitent sur le premier morceau, Caty et Madeline, respectivement au violoncelle et à la flûte.

Everlasting Instants

Pardonnez-moi cette boutade, mais Izz no good. Je sais, c’est minable. Cependant cela résume assez bien mes impressions sur ce dernier album du groupe américain. J’avais tellement aimé ces voix splendides qui tempéraient un rock progressif élaboré sur Crush of Night que Everlasting Instant me laisse sur ma faim. L’album est agréable, il ne faut pas dramatiser non plus, mais il est, plusieurs marches en dessous de son brillant prédécesseur.

Tout d’abord, il sonne plus piano-bar que prog fusion. Très soft, trop en retenue à l’exception de “The Everlasting Instant” qui prend quelques risques. Ensuite, où sont passées les sublimes harmonies vocales de “You’ve Got a Time”, titre qui me sert encore d’étalon avec “Untouchable part. 1” et “Funérailles” de Liszt joué par Zimmerman pour juger d’une installation hi-fi ? Elles sont parties à mon grand désespoir. Le piano, qui est un de mes instruments favoris, prend une place considérable sur bien des titres de cet album. Un piano qui flirte avec une écriture classique façon Tony Banks où jazz ambiant. Les références à Genesis sont d’ailleurs légions comme sur “The Three Seers”.
La guitare électrique se fait discrète sur bien des passages, surtout ne pas déranger. Vous retrouverez l’utilisation de motifs répétitifs aux claviers et à la basse (“Can’t Feel the Earth, part. IV”) mais rien à voir avec ceux de “Words and Miracles”. Dans cet opus, répétitions riment plus avec remplissage et rébarbatif.
Vous la sentez venir la déception ? Oui, elle est bien là. “Everlasting Instant” m’ennuie. J’ai toutefois ressenti un sursaut d'adrénaline avec le sixième titre qui insuffle de l’énergie là où il en manquait cruellement, de la fantaisie également, absente des autres morceaux. Malgré tout, je fredonne sur “Own the Mystery” dès la seconde écoute, c’est déjà ça vous me direz. Pour me faire du mal, j’ai remis Crush of Night sur la platine, histoire de comprendre et voilà, je ne comprend pas ce qui leur est arrivé. Revenant à Everlasting Instant, car tel est l’objet de la chronique, je me surprends à surveiller le numéro des pistes sur la chaîne en soupirant, onze morceaux à écouter...

Izz

Everlasting Instant manque de voix, de guitare, de folie et se complaîtt dans le piano classique. Joli et sans passion. Espérons qu’il ne s’agit que d’un passage à vide. Un conseil ? Achetez l’album précédent si vous ne l’avez pas.

Facebook : https://www.facebook.com/izzmusic

Vidéo officielle :


Rédigé par Jean-Christophe le 06/05/2015
Commentaires

Très beau! Un conseil, achetez cet album.
Le 06/05/2015 par calimero

Si tu as aimé Cruch of Night je ne saurais trop conseiller The Darkened Room! Harmonies vocales à souhait!
Le 06/05/2015 par philou

Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 17/08/2019 - IO EARTH - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - Sky Architect - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - The Kentish Spires - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
  • 18/08/2019 - Pixie Ninja - Festival Crescendo - Saint Palais sur Mer
Prochaines sorties