Neoprog.eu
Menu

See right through you
Jadis - See right through you
Titre : See right through you
Groupe : Jadis
Sortie : 2012
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Néo-progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 1982

    Gary Chandler [], Steve Christey [batteur], Andy Marlow [], Arman Vardanyan [clavier]

    See right through you est le septième album studio du groupe Jadis après Photoplay édité en 2006. Sept ans d’absence, c’est très long pour les fans. Un album qui arrive avec quelques semaines de retard sur le planning initial, l’impatience est à sa comble.

    Donc quand l’album arrive, on le déballe fébrilement et on lance l’écoute, livret dans la main.
    Mais voila, je ne suis pas un fan du groupe, juste un curieux chroniqueur, alors, mes impressions ?

    La première écoute n’a engendré qu’un ennui total. Oui je suis désolé d’écrire cela mais c’est la vérité. Le chant de Gary Chandler n’est pas en place, limite faux, la musique ne se positionne pas clairement, ni prog ni pop. Peu ou pas de changements de rythme, pas de break, des parties instrumentales très convenues, des claviers juste en support, des percussions du dimanche, bref un désert musical. Il y a bien la guitare avec des petits solos assez agréables mais peu virtuoses qui relève légèrement le niveau de l’ensemble mais cela ne suffit pas vraiment à me satisfaire.

    A la seconde écoute, j’ai la sensation d’entendre par moment du sous IQ sans la voix si particulière de Peter Nicholls qui donne au groupe une réelle identité. Je m'ennuie toujours.

    Il y a bien une petite tentative sur More than ever de faire quelque chose du titre en usant d’influences jazzy, mais le groupe ne va pas jusqu’au bout de l’idée. Pas vraiment d’intro sur les titres, des finaux FM, on baisse le volume parce que l’on ne sait pas vraiment finir le morceau.

    Nowhere Near The Truth sort un peu du lot, quelques influences celtiques sur la guitare, des claviers planants, des percussions bien calées, une petite accélération vers la fin et surtout, surtout pas de chant... Un instrumental sympathique, mais sans plus.

    J’arrête là la mise à mort, la bête est à terre, alors toutes mes excuses aux fans de Jadis qui auront je l’espère du plaisir avec cet album, pour m’a part je n’accroche pas du tout.


    Rédigé par Jean-Christophe le 09/10/2012
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    • 14/11/2019 - Port Noir - Atabal - Biarritz
    • 14/11/2019 - The Ocean - Atabal - Biarritz
    • 14/11/2019 - Leprous - Atabal - Biarritz
    • 15/11/2019 - Haken - Salle Pleyel - Paris
    Prochaines sorties