Neoprog.eu
Menu

Kultasiipi - Goldwing
Juha Kujanpää - Kultasiipi - Goldwing
Titre : Kultasiipi - Goldwing
Groupe : Juha Kujanpää
Sortie : 2015
Label : Eclipse Records
Format : CD
Genre : Néo folk
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Paalasmaa - Paala's Land - instrumental
  • Athene ja Zephyr - Athene and Zephyr - instrumental
  • Hetken haave - Impromptu - instrumental
  • Tapiirikuningas - Tapir King - instrumental
  • Kahvit Kuopiossa - Coffee in Kuopio - instrumental
  • Tulta päin - Into the Fire - instrumental
  • Kultasiipi - Goldwing - instrumental
  • Kaustisen yömarssi - Night March in Kaustinen - instrumental
  • Taivaanvahdit - Skywatchers - instrumental
  • Kultasiipi (reprise) - Goldwing (reprise) - instrumental



Ensemble:
Juha Kujanpää - piano, orgue, celeste
Timo Kämäräinen - guitares, banjo
Tero Tuovinen - basse
Jussi Miettola - batterie
Kukka Lehto, Tommi Asplund, Alina Järvelä - violons

Invités :
Antti Sarpila - clarinette
Emmi Kujanpää - voix
Henri Haapakoski - flûte, saxophone
Teija Niku - accordéon

Plongeons dans le folk finlandais. Juha Kujanpää n’est pas un inconnu puisque nous avions déjà parlé de son premier album Tale and Travels. L’artiste possède un univers musical bien à lui, de la musique traditionnelle remise au goût du jour avec des accents rock progressif. Presque pas de chant dans ses compositions, mais de nombreux instruments qui côtoient guitare, basse, batterie et claviers.

Goldwing

Comme sur l’album précédent, il ne s’agit pas d’un projet solitaire. Huit artistes jouent aux côtés de Juha. Goldwing, dans la continuité de Tales and Travels, sans doute un zeste plus progressif, comporte dix morceaux qui incitent à la rêverie. Certains se feront plus dansants, comme ‘Tapir King’, d’autres invitent au songe comme le sublime ‘Goldwing’. Ce nouveau disque possède plus de matière sonore que son prédécesseur, plus de maturité, même s’il subsiste encore quelques ritournelles plus faciles que d’autres.

Beaucoup de violons, de l’accordéon, une basse bien présente, une guitare discrète qui s’impose enfin sur ‘Skywatchers’, qui mélange chinoiseries, folk et progressif. Les instruments à vent, clarinette, saxophone et flûte, trop rares à mon goût, viennent troubler agréablement la routine. Vous entendrez également des bruitages et des voix off qui varient les plaisirs.

Juha Kujanpaa

Malgré l’abondance d’instruments, le trio de violons dansants prend beaucoup de place dans l’écriture et ce sont les titres qui échappent à ce schéma qui me séduisent le plus, exception faite de la délicieuse reprise de Goldwing à l’atmosphère très baroque. ‘Impromptu’ avec son accordéon et claviers est un délicat ravissement impressionniste où l’on entend la voix d’Emmi qui se pose quelques instants. ‘Tapir King’ qui suit, très folk et dansant fourmille de belles trouvailles rythmiques. ‘Coffee In Kuopio’, est un titre ambiance années folles qui ne dénote pourtant pas dans l’album. ‘Athene and Zephyr’ tourne un peu en rond autour d’un joli thème certes, mais après plus de sept minutes de ce traitement l’ennui me gagne.

Ce second album, plus abouti que Tales and Travels, recèle quelques trésors, inspirés du classique, du folk et du prog. D’autres titres virent au remplissage mais s’écoutent agréablement. ‘Goldwing’, ‘Coffee In Kuopio’ et ‘Impromptu’ sont de loin mes pièces préférées. Même si je ne peux parler ici d’un album de rock progressif, la musique de Juha, mélange de nombreuses influences, pourrait bien vous séduire, alors essayez.

Facebook : https://www.facebook.com/juhakujanpaamusic

Vidéo live de ‘Iceland Water’ tirée du précédent album :



Rédigé par Jean-Christophe le 23/11/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties