Neoprog.eu
Menu

Breaking Point
Jump - Breaking Point
Titre : Breaking Point
Groupe : Jump
Sortie : 2020
Label : F2 Records
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Heroes
  • The King
  • The City
  • The Voices
  • The Cellar
  • Breaking Point
  • The Parade
  • The Widow
  • The Cold Fire

Formation en 1990


Je n’avais jamais entendu parler du groupe britannique Jump avant l’annonce de leur nouvel album Breaking Point. J’avais trente années à rattraper et quatorze albums studio à écouter pour me mettre à jour. Alors plutôt que de faire semblant d’être un érudit du rock progressif que je ne suis pas, je m’en tiendrai aux quelques informations que j’ai glané sur la toile. Jump est né en 1990 et depuis le début John, Andy, Mo et Steve sont dans l’équipe. De 1991 à nos jours ils ont enregistré quatorze albums dont le dernier, Breaking Point, vient d’être publié chez F2 records le 16 novembre.

Jump

C’est d'abord par curiosité que j’ai désiré vous parler de Jump, histoire de découvrir le groupe, même si à priori la voix de John risquait de ne pas m'emballer outre mesure avec ses accents plaintifs. Un groupe de rock progressif qui survit contre vents et marées durant trente années et sort régulièrement des albums, c’est assez rare pour m’intriguer.

Je m’attendais à écouter du néo-progressif plus ou moins essoufflé et j’ai découvert à la place du rock, du blues, du folk, de l’americana et de nombreuses influences progressives.

Un buste vu de dos, comme pixélisé, vole en éclats, révélant le vide sous l’enveloppe charnelle. La pochette de Breaking Point met à nu l’âme humaine, à l’image des textes qui évoquent la folie des hommes et portent un regard très critique sur notre société. Des paroles parfois acides qui rappellent celles écrites par Fish dans certains de ses albums solos.

Jump construit ses mélodies sur le chant et les guitares, saupoudrant les compositions de légères nappes de claviers qui s’imposent un peu plus de temps en temps (‘The Widow’). La basse est souvent bien présente quand la batterie reste minimaliste pour du rock progressif. Le titres vont du rock à l’americana en passant par le blues et le rock progressif, se rapprochant de Pink Floyd (‘The City’), de Fish (‘The Cellar’), de Marillion (‘Breaking Point’) ou même de Police (‘The Widow’). Les guitares se font rarement acoustiques (‘Breaking Point’), préférant de longs soli électriques d’ailleurs assez fabuleux.

Les deux morceaux les plus progressifs sont ‘Hero’ et ‘Breaking Point’, mais avec trois accords de guitare, quelques cymbales frappées et une basse (‘The Widow’), Jump réussit à nous captiver à la manière de ‘Ocean Cloud’.

Je ne m’attendais pas à tomber amoureux de cet album, pourtant c’est ce qui est arrivé à ma grande surprise. Jump propose un album fort, jouant un rock progressif sans frontières, moderne et hors du temps où vous retrouverez toutes les influences que vous aimez, mais également et surtout le caractère bien trempé des britanniques.


Rédigé par Jean-Christophe le 09/12/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°7 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties