Neoprog.eu
Menu

Odd Trip
Karmamoi - Odd Trip
Titre : Odd Trip
Groupe : Karmamoi
Sortie : 2013
Label : Crisallide Music
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Oxygen 1 - instrumental
  • If
  • Labyrinth
  • If i think of the Sea
  • Oxygen 2 - instrumental
  • Samvega
  • Yours
  • Odd Trip
  • Oxygen 3 - instrumental
  • 5+ - instrumental
  • Lost Days
  • Aria

Formation en 2008

Daniele Giovannoni [bassiste,batteur], Alessandro Cefali [bassiste] jusque 2015, Fabio Tempesta [guitariste] jusque 2015, Alex Massari [guitariste]

Karmamoi est un groupe de rock progressif italien né en 2008 qui possède deux albums à son actif.

La formation se compose de Daniele Giovannoni à la batterie, Serena Ciacci au chant, Fabio Tempesta et Alex Massari aux guitares et Alessandro Cefalì à la basse. Du prog parfois pêchu avec une chanteuse au timbre chaud qui nous livre ses textes en anglais.

Odd Trip est leur dernier album en date. Onze titres de courte durée puisque le plus long dépasse à peine le six minutes trente et le plus court n’atteint pas la minute. Leur musique va sans doute vous surprendre, elle part en effet un peu dans toutes les directions, ne suivant pas les codes bien établis du rock progressif. Sur un morceau relativement bref il faut vous attendre à quelques rebondissements parfois surprenants.

La voix de Serena est assurément un des grands atouts du groupe, alors que le chant féminin dans certaines formations joue tout le temps sur le même mode, Serena possède une belle palette, d’une tonalité assez basse jusque des attaques très aiguës, beaucoup de modulations qui donnent à chaque titre son atmosphère. Elle est particulièrement sublime sur Odd Tripp, le huitième morceau où sur le refrain de Labyrinth qui prend aux tripes.

Mais le groupe ne se contente pas de la voix pour composer, de nombreuses parties instrumentales agrémentent l’album, et pas du solo classique entre deux couplets, mais des passages relativement expérimentaux qui restent toutefois très mélodiques, un équilibre délicat que maîtrise à la perfection le quintet.

Prenez par exemple 5+, cet instrumental limite fusion psychédélique de plus de quatre minutes. Pas franchement grand public la bête ? On sort à peine de Odd Trip qui somme toute est assez facile à écouter pour plonger dans ce chaos organisé avec brio et revenir juste après sur la ballade assez gentillette qu’est Lost Days. Et puis il y a ces mini instrumentaux de transitions, des toutes petites pièces assez étranges Oxygen 1 2 et 3, un peu comme l’a fait Marillion avec Marbles mais en bien moins accessible, qui construisent des ponts entre les autres morceaux.

If possède également un petit (tout petit) air de Invisible Man de Marillion, à croire que le groupe a été marqué par cet album fabuleux, il y a aussi la guitare et la basse qui nous font le thème Mission Impossible, pas sûr que là qu'ils aient fait exprès. Je parle de ressemblances, mais Karmamoi est un univers musical réellement à part et original.

Maintenant écoutez Aria, titre rythmé qui semble parti pour faire un single assez simple et qui très vite vous prend par surprise. Les changements de tempo arrivent au moment où l’on s’y attend le moins, ce n’est pas brutal pourtant, c’est amené en finesse mais cela vous déstabilise, quasi impossible de fredonner ce titre sous la douche, son architecture est trop improbable.

Odd Trip est un album surprenant, pas forcément si grand public que ça car il faut s’immerger dans leur musique, impossible d’écouter ça d’une seule oreille. Ceci dit, lorsque l’on fait l’effort de l’immersion, il vous procure quand même beaucoup de bonheur. Donc je vous le recommande chaudement bien entendu.


Rédigé par Jean-Christophe le 06/01/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
Prochaines sorties