Neoprog.eu
Menu

KENOBASS PROJECT
KENOBASS PROJECT - KENOBASS PROJECT
Titre : KENOBASS PROJECT
Groupe : KENOBASS PROJECT
Sortie : 2009
Label : KENOBASS
Format : CD
Genre : Métal

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Raging elements
  • Sorrow
  • Praying mantis
  • Cry with me
  • The offspring of our love
  • Dark hills - instrumental
  • Your brothers die

Formation en 2009


Kenobass c'est Bruno Rivoire, bassiste de son état.

Ses influences, Tony Levin (King Crimson, Peter Gabriel...), Richard Bona et John Myung (Dream Theater).

KENOBASS PROJET est né de la complicité de Bruno avec Ayman Mokad (guitares) et Samuel Sheubel (claviers). Fred Lenfant (Ashes et Dust), Fabien Lacroix (Arkeronn) et Sylvianne Rivoire se sont joins au projet pour la partie chant et guitares.

Le projet se situe dans le métal progressif, parfois très technique. Bien sûr la basse et la guitare y tiennent une place prépondérante avec quelques touches de douceur aux claviers.

L'album débute très bien avec 'Raging elements', un titre rapide et rithmé, de facture assez classique mais qui fonctionne à la perfection.

'Sorrow' après un début un peu laborieux au chant, voix un peu juste et un anglais trop français (et pourquoi ne pas le faire en français tout simplement), s'avère être un titre bien ficelé qui s'écoute avec plaisir.

'Praying Mantis' malgré de très bons passages ne passe pas, le choix de la partie chant en total contrepied, fait souffrir, dommage.

'Cry with me', titre qui débute assez lentement, à la construction un peu déroutante, pêche aussi un peu par le chant. La voix de chanteur n'est pas à la hauteur des ambitions du morceaux qui aurait eu besoin d'un James Labrie.

'Dark Hills' est un très beau titre mais très bref à la guitare accoustique qui introduit merveilleusement 'Your Brothers Die'.

La grosse claque vient avec le dernier titre, 'Your Brother Die'. Plus de vingt et une minutes au contenu musical vraiment exceptionnel. Un titre aux multiples influences musicales qui tient la route tout du long. On apprécie les claviers, basse et guitares, un petit fond piano jazzy, une touche de prog, un peu de métal. Que du bonheur.

Kenobass Project mérite plus qu'un détour, rien que pour se délecter du dernier titre, et profiter de passages instrumentaux de très bon niveau.

On regrette un peu le chant parfois trop ambitieux pour l'instrument et les percussions programmées.


Rédigé par Jean-Christophe le 04/03/2009
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 21/09/2019 - Klone - Gibert Joseph - Paris
  • 21/09/2019 - SOTO - Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
Prochaines sorties