Neoprog.eu
Menu

Hive Mind
KEOR - Hive Mind
Titre : Hive Mind
Groupe : KEOR
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Psychédélique
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Welcome Song
  • Destruct
  • The Grand Quagmire
  • Harmonices Mundi
  • Machine Breath
  • 'First Interlude'
  • Home of Mysteries
  • Dead Tree Seeds
  • Oblivion
  • Egregore
  • 'Last Interlude'
  • Raven's Eye
  • Status Quo

Formation en 2015



Tout commence comme un banquet médiéval dans le Hive Mind de KEOR. Victor est un montpelliérain et artiste solo qui à bout de bras a porté ce premier album. Sa musique mélange de nombreuses influences, du folk au psychédélique. Hive Mind, sorti le 13 janvier, comporte treize titres, du court ‘First Interlude’ jusque des pièces de près de dix minutes. Ambiantes et expérimentales, flottant sur le magma comme des porc-épics réfugiés sur un tronc d’arbre, les mélodies empruntent des thèmes au folklore et au rock progressif actuel. Un univers sonore déroutant en première approche pour lequel vous vous laissez guider sans réfléchir. On y retrouve un peu des deux derniers Opeth, du Steven Wilson et des thèmes traditionnels dans un tout cohérent.

KEOR

Hive Mind se rapproche beaucoup de Storm Corrosion de par l’univers et l’inspiration. Dès les premières secondes, l’ambiance est posée et elle ne vous lâche que sur la dernière note de ‘Status Quo’. Des claviers vintages et des guitares omniprésentes, quelques apparitions de basse remarquées, l’album alterne plages ambiantes et accélérations plus denses (‘Raven’s Eye’) pendant soixante dix minutes. Vous entendrez également du violon, des percussions, de la harpe et de la flûte comme dans ‘Harmonies Mundi’, le titre le plus long de Hive Mind. Les choeurs abondent également, soutenant le chant de Victor et peuplant les morceaux de créatures immatérielles.
Mythologie et ésotérisme hantent les paroles de l’album peuplé de créatures faériques. Des contes et légendes fantastiques entre Tolkien et Edgard Poe, portés par une musique envoûtante qu’il faut découvrir idéalement dans l’obscurité.

Pour un projet solo, on ne peut que saluer le jeu de l’artiste sur tous les instruments, mention spéciale aux claviers et guitares. Le chant est perfectible mais colle bien aux ambiances de l’album. Nous plongeons dans son univers avec délice d’autant que la production est à la hauteur de la musique. A découvrir.

Facebook : https://www.facebook.com/keorhomepage

Video :



Bandcamp pour les paroles :



Rédigé par Jean-Christophe le 11/02/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
  • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
Prochaines sorties