Neoprog.eu
Menu

The Kiss of Spirit and Flesh
Leafblade - The Kiss of Spirit and Flesh
Titre : The Kiss of Spirit and Flesh
Groupe : Leafblade
Sortie : 2013
Label : Kscope
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2003


    Danny Cavanagh revient avec son side project Leafblade et un nouvel album The Kiss of Spirit and Flesh à venir chez Kscope. Le groupe a été fondé en 2005 et à ce jour il est formé par Sean Jude, Daniel Cavanagh et Kevin Murphy.

    Leafblade c’est de la guitare, le plus souvent acoustique, des percussions, un peu de claviers, du chant, des harmonies vocales et des compositions acoustiques timidement tintées d’influences folk. Des atmosphères paisibles, celtisantes et poétiques avec quelques longueurs mais également de magnifiques passages.

    Comme souvent avec Danny, le son est au rendez-vous avec un enregistrement à faire pâlir d’envie bien des groupes, il faut donc découvrir cet album de préférence avec un CD et pas du mp3 ou pire, comme lors de mes premières écoutes, du streaming. La guitare et le chant ressortent admirablement bien et quand une guitare électrique vient poser ses notes sombres et râpeuses sur la musique, c’est divin.

    Huit morceaux composent ce nouvel album. Un seul long format avec Portrait qui termine le disque, des pièces relativement simples, couplet refrain, pas de vrai passage instrumental, mais toujours le petit refrain accrocheur qui vous reste en tête après l’écoute et quelques notes de guitare, telle celles d’une harpe qui brillent dans les titres.

    Les limites de l’album sont aussi ses qualités, la répétitions due aux refrains, l’ambiance très contemplative malgré quelques titres un peu plus rapide comme Sunset Hypnos, le manque de claviers par moment et l’approche folk un peu trop discrète à mon goût. L’ajout de quelques instruments acoustiques comme un violoncelle, une flûte aurait vraiment pu donner de l’élan à certains titres.

    Mon chouchou ? Oak Machine sans doute parce qu’il est plus long, qu’il contient ces petites notes de piano comme des gouttes d’eau qui tombent, le chant simple et sublime et cette gratte grincheuse qui explose au dessus de la musique, très très Anathema n’en doutons pas. Ce titre est vraiment magnifique ! J’aime également l'arrivée de l’orgue sur Thirteen qui redonne un peu patate à l’ensemble, un son à la Bruce Springsteen assez accrocheur.

    L’album manque un peu de dynamique et de variété mais s’écoute avec grand plaisir, difficile pourtant de vraiment se plonger dedans, on reste un peu distant. Une musique presque d’ambiance qui contient pourtant de très belles sonorités.


    Rédigé par Jean-Christophe le 03/05/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    • 10/12/2019 - Marillion - Le Radiant - Caluire
    • 11/12/2019 - Flying Colors - Z7 - Pratteln
    • 12/12/2019 - Arstidir - La Laiterie - Strasbourg
    • 13/12/2019 - Ghost - Zénith - Strasbourg
    Prochaines sorties