Neoprog.eu
Menu

Ancient Winter
Leah - Ancient Winter
Titre : Ancient Winter
Groupe : Leah
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Folk
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Whole World Summons
  • Light of the World
  • Upon Your Destiny
  • Redemption
  • The Messenger
  • Gaudete
  • Puer Natus
  • Noel Nouvelet


Oliver Philipps guitare et chant ‘Puer Natus’
Anna Murphy - vielle à roue
Shir-Ran Yinon - violon, alto
Troy Donockley - flûtes, sifflets
Rupert Gillett - violoncelle

Après nous avoir enchanté avec The Quest et ses aventures fantastiques, Leah nous convie à un album de musique celtique d’un tout autre genre. Terminé le metal symphonique à la Nightwish, Ancient Winter propose huit pièces délicates entre mélodies irlandaises et musiques sacrées médiévales, toujours accompagnées de sa délicieuse voix. Elle s’entoure cette fois de musiciens jouant d’instruments acoustiques, flûtes, sifflets, violoncelle, alto, violon, vielle à roue, harpe, guitare, percussions, et d’une orchestration symphonique au lieu de ses habituels compagnons de Nightwish, Delain, Orphaned Land, Evergrey ou Blind Guardian et qui l’ont suivie sur les quatre précédents albums.

Leah

Ancient Winter s’annonce clairement comme un virage musical pour Leah McHenry, mais ceux qui apprécient déjà sa musique très marquée par le folk celtique ne devraient pas être trop déroutés, même si, bien entendu, l'atmosphère de ce nouvel album est nettement plus contemplative.

La vielle à roue donne une teinte médiévale à la musique quand des notes de harpe la ramènent vers des sonorités celtiques, et que les choeurs ainsi que l’orchestration nous rapprochent plus du new age. ‘The Whole World Summons’ possède tous ces ingrédients, du Alan Stivell et du James Horn (BO “Le Nom de La Rose”) en même temps, musique celtique, sacrée et cinématique du plus bel effet où se pose la voix de Leah.

Une dualité que l’on retrouve sur tous les morceaux comme pour ‘Light of the World’ où l’oriental rencontre le gaélique dans l’orchestration et le chant. Il arrive cependant que les arrangements prennent le pas sur les instruments traditionnels comme pour ‘Upon Your Destiny’ ou le très new age ‘The Messenger’, s’éloignant nettement de la musique celtique. Difficile d’abandonner aussi rapidement des habitudes prises avec The Quest et les précédents albums.



Par chance, ‘Redemption’ ou ‘Gaudete’ tout à la harpe, flûtes, violons nous ramènent en Irlande. Les deux derniers titres, tirés d’un répertoire plus traditionnel, saluent les fêtes de fin d’année, la naissance du Christ dans ‘Puer natus’ inspiré d’un chant grégorien sur une musique médiévale et ‘Noël Nouvelet’, chanté en français, qui est une chanson de Noël de la fin du XVe siècle. N’allez pas croire pour autant que Ancient Winter est un disque de Noël, l’album salue la beauté de l’hiver tout simplement.

Leah

Ancient Winter nous révèle un peu plus les aspirations celtiques de cette magnifique artiste qu’est Leah. Entourée une fois encore d’excellents musiciens venus du folk et non du metal, elle nous offre huit belles chansons pour aborder l’hiver avec émerveillement.


Rédigé par Jean-Christophe le 11/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties