Neoprog.eu
Menu

Transience
Lesoir - Transience
Titre : Transience
Groupe : Lesoir
Sortie : 2013
Label : V2 Records Benelux
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Feet On The Ground
  • Walk You Out
  • Transience
  • Thick Skin
  • Reversed Imbalance
  • (What I) Long For
  • The Edge
  • Big Talk, Small Thoughts
  • Identical Thoughts
  • Switch

Formation en 2010

Maartje Meessen [chanteur,clavier,flute], Ingo Dassen [guitariste], Eleen Bartholomeus [chanteur,guitariste,clavier,percussions], Ingo Jetten [bassiste], Bob Van Heumen [batteur]

Transience est le premier album du groupe Lesoir. Du métal progressif à chanteuse comme on dit, enfin métal progressif... Leur musique se rapproche un peu de The Gathering dont ils viennent d’assurer la première partie, mais avec un son parfois plus lourd et moins électro.

Lesoir ce sont Maartje Meessen au chant piano, guitare acoustique, Ingo Dassen à la guitare électrique, Dachuan Lu à la basse, Ruben Israel à la batterie et Eleen Bartholomeus au chant, guitare et percussions.

Transience se compose de douze titres assez courts puisque le plus long fait moins de six minutes, des morceaux où le chant de Marrtje prend une grande place. Il rappelle un peu celui d’Anneke avec son joli trémolo final et un timbre un peu à part. Les titres alternent métal assez nerveux, rock carré et partitions plus délicates, les trois convenant semble-t-il à Martje. On pourrait comparer Lesoir à The Last Embrace par moment, The Gathering ou encore Stream of Passion.

Pour être tout à fait honnête, la version studio m’a moins enthousiasmé que la performance scénique, et je n’arrive pas à mettre le doigt sur la raison, enfin si peut-être, car parfois une première partie, ce n’est pas qu’une partie de plaisir, et quand le groupe tient la route, la surprise n’en est que meilleure. Peut-être également une question de son, car l’album n’est pas un exemple irréprochable de production. Peut-être que les morceaux joués sur scène étaient plus étirés aussi, mystère.

Le premier titre Feet On The Ground est très séduisant. Le chant puissant de Martje associé aux percussions dès le début du morceaux sortent des sentiers battus. Ni pop, ni métal, ni prog, presque folk et un peu psyché, la mélodie change des choses que l’on entend de nos jours. Le refrain est nettement plus sage, équilibrant la composition à merveille.

Thick Skin revient sur le concept rythmique associé au chant qui est peut-être un peu la marque de fabrique de Lesoir. Basse en avant, quelques brèves notes de guitare, une batterie presque électro, on n’est pas très loin du Trip Hop. Quand la guitare vient se la jouer orientale à la troisième minute, on dit respect, c’est excellent!

Retour à du presque Trip Hop avec (What I) Long For qui se marie à des tonalités orientales avec un refrain flirtant carrément avec le métal. Un patchwork bien assemblé dans lequel ils ont casé un break où la basse prend la parole, break qui évolue d’assez belle manière. Une très belle écriture.

Big Talk, Small Thoughts n’y va pas avec le dos de la cuillère au début. Introduction et refrain musclés font le grand écart avec les couplets plus pop. Le changement de ton est bienvenu, réveillons les morts que diable !

Sur Switch la guitare nous fait un peu d’Anathema avec ces notes longues alors que le refrain est bien lourd (c’est gentil de le dire). Le titre est trop court.

Tables Turned qui commençait bien tourne un peu au vinaigre avec l'arrivée d’un refrain pompeux. Le titre est un peu bancale, voulant jouer sur l’acoustique, le rock et pour finir le symphonique avec des chœurs, des éléments assez mal mis bout à bout.

L’album s’achève sur un instrumental délicat, Berceuse de la Soirée, très jolie guitare et basse un peu contrariées par la batterie électro.

Il y a également Walk You Out, Transience ou Reverse Imbalance sur lesquels il y a peu à dire, des titres assez faciles, deux minutes de calme puis on s'énerve un peu.

Un album avec des hauts et des bas, pour un premier essai, il est quand même très prometteur, le groupe possède déjà un son style, reste à affiner le son qui manque de profondeur (question de moyens bien souvent). Je retiens principalement Feet On The Ground, Thick Skin, (What I) Long For et Switch parmi mes préférés. Un groupe à suivre.


Rédigé par Metalleux le 11/12/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 28/04/2018 - The Watch - Salle des Fêtes - Le Cheylas
  • 28/04/2018 - Franck Carducci - Salle des Fêtes - Le Cheylas
  • 28/04/2018 - anasazi - Salle des Fêtes - Le Cheylas
  • 28/04/2018 - Morrighans - Salle des Fêtes - Le Cheylas
Prochaines sorties