Neoprog.eu
Menu

Odysseus
Lest - Odysseus
Titre : Odysseus
Groupe : Lest
Sortie : 2011
Label : Artist Station Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Light Fantastic
  • Odysseus
  • Sir Knight
  • The Day
  • Birth
  • Innocence & Experience
  • Ways


Premier album du groupe Lest, trois musiciens prog, Kickers aux percussions, Pascal à la basse et Sébastien aux guitares et au chant, vivants non loin de chez moi, et qui après quelques galères sortent enfin un album dans la plus pure tradition du progressif.

'Light Fantastic' débute l'album en force, sans introduction à quelques percussions près on plonge dans le vif du sujet. Le début du titre avec son chant déclamé peut surprendre un peu, mais la suite, que ce soit au chant assez emprunté à Matthew Bellamy ou la puissance de la composition instrumentale est bluffante. Une entrée en matière de plus de huit minutes qui ne laissera certainement pas indifférent.

'Odysseus' titre éponyme est aussi le plus long morceau avec ses dix minutes. Il est construit en plusieurs plages musicales, la première assez brève, mettant le chant en première ligne, une seconde instrumentale dans la continuité de la première, puis une longue traversée musicale planante, sublime, la navigation d'Ulysse, et enfin une brève et violente rupture, instrumental nerveux, rythmé qui finit le morceaux.

'Sir Knight' commence abruptement sur le chant. D'emblée la musique est relativement élaborée. On ne peut s'empêcher de penser à Genesis quand Sébastien joue de sa voix pour conter l'histoire du chevalier. Claviers et guitare en abondance, percussions riches, le titre est très instrumental, chargé et puissant.

'The Day'. Le titre le plus vocal de l'album. Musicalement plus rock, construit linéairement avec un refrain, le morceau s'attache ici plus au texte qu'à la musique avec du coup un gros travail pour Seb, limite lyrique. Ça n'empêche pas une petite plage instrumentale (on ne se refait pas) mais tout ceci reste bien sage en comparaison des autres titres.

'Birth', petit, tout petit intermède musical qui nous conduit à Innocence & Expérience.

Le morceau débute sur une belle mélodie à la guitare qui servira de toile de fond. Assez paisible pendant cinq minutes, la musique décolle ensuite avec une touche très Genesis des années 70. Percussions plein les oreilles et claviers à l'ancienne, ça dépote. Magnifique !

'Ways' finit l'album sur une note mélancolique, plus personnelle. Un titre lent, claviers et cœurs avec toujours les percussions de Kickers qui se font plus sages mais très présentes.

Malgré une formation de trois musiciens, Lest réussi le tour de force de jouer un rock progressif riche et complexe sur l'album comme en live. Pas du prog 70 malgré quelques références, pas franchement néo progressif non plus, plus dans la mouvance lancée par quelques groupes Italiens actuels.

Le chant est parfois assez troublant, peut-être trop ambitieux de temps en temps, Seb cumule l'éternel problème du texte anglais chanté par un français et une voix qui n'a pas toujours la puissance nécessaire pour les difficultés qu'il lui impose.

Cet album ne s'apprivoisera pas dès la première écoute, ni même la seconde, il faudra faire l'effort de réellement l'écouter, effort récompense en fin de compte car Odysseus malgré quelques petites imperfections est un bel album à découvrir.


Rédigé par Jean-Christophe le 16/08/2011
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties