Neoprog.eu
Menu

Lifesigns
Lifesigns - Lifesigns
Titre : Lifesigns
Groupe : Lifesigns
Sortie : 2013
Label : Cherry Red Records
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • LIGHTHOUSE
  • TELEPHONE
  • FRIDGE FULL OF STARS
  • AT THE END OF THE WORLD
  • CAROUSEL

Nick Beggs [chanteur,bassiste] jusque 2015, John Young [chanteur,clavier], Jon Poole [bassiste], Frosty Beedle [batteur]

Lifesigns est un nouveau groupe composé de John Young, Martin Beedle, Nick Beggs et Steve Rispin. Ils sortent chez Esoteric Antenna leur premier album du même nom, Lifesigns.

Plus de cinquante minute de musique et cinq titres fortement ancrés dans le rock progressif. Des musiciens exceptionnels (on connaît par exemple les performances de Nick Beggs en live avec Steven Wilson).

Musicalement, le nouveau groupe va vous surprendre. Leurs constructions oscillent entre It Bites, Big Big Train et du King Crimson et passant par des emprunts à Peter Gabriel. Les titres peuvent commencer très pop et sombrer dans un progressif classique complexe et technique, les breaks sont légion, les parties instrumentales débridées, bref c’est énorme !

John Young au clavier et au chant a roulé sa bosse pour Bonnie Tyler et Paul Rodgers, Martin Beedle aux percussions à joué avec Cutting Crew , Nick Beggs à la basse a composé deux albums solo et a joué avec Steven Wilson sur Grace For Drowning. Sur l’album, quelques invités prestigieux viennent compléter le trio : Steve Hackett, Robin Boult, Jakko Jakzyk et Thijs van Leer. C’est Steve Rispin qui en a assuré l’enregistrement et la production.

Lighthouse débute l’album lentement avec une introduction faite de bruitages, de sons et de musique qui va crescendo pour arriver au couplet. On découvre alors la voix de John, ni très remarquable ni désagréable mais qui arrive à nous séduire après quelques écoutes. Jusque là, tout allait bien, mais quand arrive la longue partie instrumentale, portée par le son de guitare de Robin Boult (j'ai vraiment cru que c'était Steve Hackett mais on m'a détrompé), c’est le choc, on comprend soudain que l’on ne sortira pas indemne de l’écoute de cet album. Et ce n’est que le premier morceau qui vient de passer, il en reste quatre autres. Ho misère ! Que c’est bon !!!

Telephone avec sa basse à la Tony Levin et les percussions, débute comme Digging In The Dirt de Peter Gabriel. Mais même si la basse reste là, les claviers s’installent et le titre vire à la ballade très It Bites avec ses chœurs sur le refrain et une fin qui mort la queue à l’introduction. Sans doute le titre le plus ‘commercial’ de l’album, de part sa longueur relativement courte et une certaine simplicité dans la construction.

Sur Fridge Full Of Stars on appréciera cet intrumental où la flûte de Thijs van Leer fait une belle apparition, on n’est plus du tout sur de la pop gentillette mais sur un prog exigeant, entre It Bites et Transatlantic.

At The End The World flirte le plus avec l’univers It Bites - Big Big Train, c’est à dire cette pop progressive anglaise qui connaît un certain succès outre Manche. Il y a un côté guimauve dont je ne suis pas archi fan dans le refrain mais ne vous y trompez pas, c’est quand même du grand bonheur.

Caroussel sera sans doute le titre le plus difficile à aborder pour un non initié, très instrumental, débridé voir déjanté. Du concentré de folie avec des couplets rassurants pour ne pas totalement sombrer, le titre est absolument génial.

Alors il en pense quoi le monsieur ? Demandez à ses pauvres enfants... Après des écoutes et des écoutes à fond sur de grosses enceintes, il en redemande encore et encore, pas une once d’ennui, les titres sont tellement riches, bien joués, variés, que chaque écoute est une découverte. S’il vous faut un album, c’est celui-là !!!


Rédigé par Neoprog le 19/01/2013
Commentaires

Acheté après l'avoir écouté en fond musical chez Gibert. Obligé d'aller demander au vendeur qu'elle était cette musique qui me rappelait le Yes de Tales, voire la première écoute de Tarkus...depuis je n'arrête pas de l'écouter sur mon Iphone. Vivement le suivant.
Le 29/04/2013 par jmrzebulon

plus qu'un très très bon album !!!! un prog harmonieux et super bien ficelé qui se laisse écouter sans aucune difficulté !!! on en redemande !!!
faudra tenir compte de cet album dans la nomination de l'album Prog de l'année !!!
Le 18/04/2013 par darkioda

Découvert ce matin à l\'invitation d\'un ami. Je ne dirais qu\'une seule chose : TRES TRES BON ! Cela resource d\'écouter cela le matin, une sorte de génération ... Merci pour la belle chronique !
Le 03/02/2013 par seb

A lire aussi
Prochains concerts
  • 15/12/2017 - Camembert - Espace Grün - Cernay
  • 16/12/2017 - Camembert - La casa di Alex - Milan
  • 02/02/2018 - Out5ide - Chez Brigitte - Aspach le Haut
  • 04/02/2018 - Steven Wilson - Silo - Marseille
Prochaines sorties