Neoprog.eu
Menu

Last Train To Babylon
Lloyd Project - Last Train To Babylon
Titre : Last Train To Babylon
Groupe : Lloyd Project
Sortie : 2013
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2009


    Lloyd Project est un trio parisien au son bien ancré dans les seventies. Blues rock avec un petit air de space rock. Alors qu’est-ce cela vient faire dans Neoprog ? D’abord le groupe m’a contacté pour une chronique, ensuite j’ai bien aimé, enfin les seventies c’est presque du prog non ?

    Le groupe, créé en janvier 2009, est composé de deux frères, Alexis et Loris Lloyd et de Antoine Ladoué. Alexis chante et joue de la guitare, Loris est aux claviers et piano, Antoine est à la batterie.

    Last Train To Babylon est un EP cinq titres sorti en 2013 qui nous promène dans diverses atmosphères dont le blues est l’inspiration première. Lloyd Project ne révolutionne pas le genre, d’ailleurs quel genre puisqu’ils fusionnent du blues, du prog, du psyché et de l’alternatif dans leurs compositions.

    Cash On The Spot est clairement dans le blues dès la première note. Une voix haute avec un fond rocailleux qui colle bien au style, une guitare très route 66, de l’orgue pour accompagner le tout, bref du blues américain bien ficelé mais qui n’a rien de très original.

    The Lane est un titre tout simple à la guitare acoustique et chant avec quelques percussions et notes de claviers. Le morceau reste très linéaire jusque la troisième minute qui nous offre un bref instrumental.

    Last train To Babylon, qui donne son titre à l’EP fait très western avec sa rythmique, sa guitare et ses gros sons d’orgues. Un morceau court avec un peu d’instrumental, une belle patate que l’on entendrait bien dans une BO de Tarantino.

    Retour au blues avec Soul Man, dans les pas de Gary Moore sur Ballad & Blues. Archi classique mais tellement bon et bien joué. Alexis assure furieusement au chant, bref c’est un régal.

    Mesmerised est la pièce la plus longue et la plus progressive de cet EP. Loris fait dans le gros son aux claviers t Antoine se lache un peu plus sur les fûts, la guitare se la joue Guilmour et le chant est déchirant. C’est fatalement mon titre favori avec son final piano et guitare funky.

    N’allez pas vers Lloyd Project pour écouter une musique révolutionnaire, vous serez sans doute déçu. Si vous cherchez un bon son seventies servi par des musiciens qui assurent, alors là vous devriez être agréablement surpris. Moi j’ai bien aimé en tout cas.


    Rédigé par Jean-Christophe le 02/03/2014
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
    • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
    • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
    • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
    Prochaines sorties