Neoprog.eu
Menu

Mama's Gun
Mama's Gun - Mama's Gun
Titre : Mama's Gun
Groupe : Mama's Gun
Sortie : 2019
Label : Klonosphère
Format : CD
Genre : Stoner

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Shield And Shelter
  • Both Sides Of Your Mind
  • Dead Legends
  • Itchcock
  • Electrical Redeemer
  • Righteous Hand
  • Father Fever
  • Greed
  • Sun Haters Moon Lovers
  • Tomorrow

Formation en 2014


- Hey mec ! Qu’est-ce que t’écoute là ? Ton zine parle de prog non ? Et là tu nous balances un truc de rock français qui n’a jamais joué en première partie de Yes, Genesis ou Jethro Tull ? T’as pété un cable ou quoi ?

- Carrément man, j’suis en train de mater la série Vernon Subutex et tu sais quoi ? Je m’suis aperçu que le son qui gratte le dos avec seulement trois instruments ça me manquait foutrement. Et puis j’suis tombé sur ces gars de Limoges, des p’tits jeunes qui en veulent avec leur première galette qui sonne furieusement bien.

- Mais mec, c’est pas prog !

- T’aimes pas le rock, le stoner, le psyché ? Alors dégage ! T’aimes pas la zic c’est tout ! Les gamins de Mama’s Gun eux ils en ont dans le froc, comme leur musique couillue. Ok j’avoue que si on ne me l’avait pas glissé entre les pognes, je ne me serais probablement pas penché sur leur cas, et j’aurais eu foutrement tort. Alors laisse béton, ferme la et écoute, ces p’tits gars, z’iront loin, j’te le dis.

Mama’s Gun

Mama’s Gun sort son premier album éponyme le quinze novembre chez Klonosphère/Season of Mist, un disque qui explore une foultitude de déclinaisons du rock en dix morceaux, du plus énervé (‘Greed’) au plus lent (‘Righteous Hand’). Du rock sixties, en passant par le psyché des seventies au blues, en poursuivant dans le stoner contemporain, le trio réussit à faire mouche et nous captiver durant près d’une heure.



Le premier titre sur lequel je suis tombé en dit long sur leur musique. Il s’intitule ‘Both Sides Of Your Mind’, cinq minutes au démarrage très rock qui brutalement s’adoucit sur un refrain planant avant de reprendre un cous plus rapide et qui s’achève dans des méandres stoner psychédéliques. Ce morceau, comme bien d’autres de l’album, ne s’enferme pas dans un quatre temps graisseux qui accroche trois minutes avant de devenir barbant. ‘Dead Legends’ explore un blues rock qui dérape furieusement quand ‘Electrical Redeener’ fait du bon vieux rock Route 66, que ‘Father Fever’ joue l’inclassable avec sa rythmique et que ‘Sun Haters Moon Lovers’ se vautre dans le psyché avant de terminer sur une louche de stoner et d’america avec ‘Tomorrow’. Les gars maîtrisent le genre et varient les styles avec brio. Ils puisent leur inspiration chez Queens of the stone age, Led Zep, Black Sabbath et Endrix, autant dire dans plus de soixante années de rock ‘n’ roll. Et petite particularité à noter enfin, Théo, le chanteur, est également le batteur du groupe, laissant à Louis les guitares et à Guillaume la basse.

Mama’s Gun

- Alors man, t’as écouté ? Ouais c’est pas du prog de gonzesse, ça décrasse et en plus c’est bon. Convaincu ? Moi oui. D’ailleurs je vais m’en resservir une grosse rasade, histoire de faire trembler une nouvelle fois les murs de la piscine.


Rédigé par Jean-Christophe le 15/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties