Neoprog.eu
Menu

Medium
Mantra - Medium
Titre : Medium
Groupe : Mantra
Sortie : 2019
Label : Finisterian Dead End
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Body
  • Mind

Formation en 2009


Mantra est né en 2009 dans la capitale bretonne. Leur musique délivre un metal progressif shamanique possédant quelques affinités avec Gojira, Meshuggah ou Tool.

Mantra

Ne vous y trompez pas. Si Medium, le nouvel album du groupe Mantra ne comporte que deux morceaux, il ne s’agit pas pour autant d’un EP mais bien d’un grand format d’un peu plus de trente quatre minutes.

L’auditeur avisé s'apercevra bien vite de quelque chose de surprenant : les deux titres possèdent exactement la même durée : dix-sept minutes et sept secondes pour être précis. Et celui qui restera suffisamment attentif lors de l’écoute découvrira que ces deux titres ‘Body’ et ‘Mind’ peuvent se superposer pour en créer un troisième, 'Medium'.

A la première écoute, les deux morceaux semblent en effet bien épurés, un metal incantatoire aux rythmiques parfois proches d’un Tool où flottent des choeurs, du chant et même du growl sur une ossature doom post metal.

Je ne parlerai ici que de la fusion de ‘Body’ et de ‘Mind’. Le titre débute sur quelques bruitages, un “Walking back together” murmuré suivi d’un lourd accord de guitare, avant de poursuivre par trois minutes relativement monotones qui annoncent la première vague metal. Une déferlante qui va vous submerger, une poussée djent hispanisante qui s’effondre à la septième minute pour glisser dans une atmosphère shamanique orientalisante, le passage qui constitue pour moi le plus beau moment de ce morceau. La seconde vague post death metal survient trois minutes plus tard, un cran au dessus de la première. Cette fois, le groupe tabasse et growle en choeur, la guitare hurle, la batterie trépigne et cogne. Nous sommes en pleine tourmente metal brut de décoffrage, trop sans doute pour que j’apprécie pleinement l'exercice, d’autant qu’il nous conduit quasiment à la fin du titre.



S’il est ludique, à posteriori de superposer deux morceaux, au final, l’intérêt se limite à l’écoute d’un seul morceau, celui que vous n'avez pas. En effet les deux pièces présentées ne semblent que des ébauches. Par malheur, cette musique n’a pas trouvé grâce à mes oreilles. De bonnes idées figurent dans les morceaux, mais pas assez pour remplir trente-quatre minutes et l’impression d’inachevé persiste à leur écoute.


Rédigé par Jean-Christophe le 16/12/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties