Neoprog.eu
Menu

SINTRINITY
Morph - SINTRINITY
Titre : SINTRINITY
Groupe : Morph
Sortie : 2012
Label : Progress Records
Format : CD
Genre : Alternatif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • A Breath Away
  • At The Crossroads
  • Reaching For You
  • Wake Up
  • The Final Bow
  • It Feels Like The End
  • The Journal

Attila Bokor [], Richard Sandström [batteur]

Morph est un jeune groupe suédois composé de deux musiciens, Attila Bokor et Richard Sandström qui sortent avec Sintrinity leur premier album.

Les deux garçons se sont rencontrés en 2005 et se sont tout de suite découvert des affinités musicales. Il faudra cependant attendre 2008 pour que commencent les premières ébauches de composition.

Deux musiciens pour un groupe ? Oui...
Attila chante, joue des guitares, de la basse et des claviers (rien que ça) et pour Richard ? Ben il ne restait plus que les percussions, Attila avait tout pris, ceci dit, cela va dans le sens de l’histoire.
Bon plus sérieusement...

Premier album, premier concept album, une histoire autour de trois personnes dont les vies se croisent, deux hommes qui se détestent et désirent la même femme.

Sept titres dont beaucoup dépassent les six minutes, dominées par un chant pop qui laisse se développer une musique pop rock avec des influences progressives et quelques riffs métal, voire des passages très rythmés, nerveux où basse et batterie prennent tout l’espace.
Mais l’acoustique n’est pas loin, avec des petites balades comme dans certaines parties de Wake Up.

On croit, à l’écoute se balader parfois sur une pop alternative bien sage, mais lorsque vous vous serez pris en pleine face le début de It feels like the end vous hésiterez. Sous couvert de mélodies accessibles, voire faciles, se cachent des constructions assez complexes, des breaks et de belles accélérations.
C’est la voix de Attila qui trompe son monde, une belle voix bien posée, très pop, planant sur des lignes harmoniques à la Keane ou encore dans l’esprit de Coldplay. Mais lorsque le chant cesse, la musique délaisse la pop pour s’aventurer sur les plates-bandes du métal progressif ou de l’alternatif.
On reconnaîtra des influences du côté de Porcupine Tree ou Dream Theater, mais Morph possède déjà son style bien établi.

Le titre sur lequel j’accroche le plus est sans doute Reaching for you, la construction, le côté métal progressif évident, la voix poussée dans ses limites, nettement moins pop, le gros son de guitare, le duo basse batterie récurent. Dans la foulée je salue Wake up qui offre toute une palette de couleurs musicales en six minutes.

Pour un premier essai, il est bien transformé, on se laisse surprendre par la musique, le chant. Seulement, deux petits défauts viennent gâcher un peu la fête: la qualité sonore de l’enregistrement, un son un peu confus et les textes écrits en pattes de mouches sur un très beau livret pourtant.
Il faudra donc faire un petit effort sur la production et le design, quand on écrit de longs textes il faut envisager un livret à la hauteur, sinon c’est gâché.

Un large public pourrait succomber aux charmes cet album sans tiquer, du métalleux, qui après avoir grogné pour la forme devrait s'asseoir pour en écouter plus, à l’amateur d’alternatif qui devrait être aux anges, en passant par vous mes lecteurs adorés. Allez découvrir cet album. Morph risque d’être un groupe à suivre de près.


Rédigé par Jean-Christophe le 24/12/2012
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 21/09/2019 - Klone - Gibert Joseph - Paris
  • 21/09/2019 - SOTO - Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
Prochaines sorties