Neoprog.eu
Menu

One Eye On The Sunrise
Nine Stones Close - One Eye On The Sunrise
Titre : One Eye On The Sunrise
Groupe : Nine Stones Close
Sortie : 2012
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Adrian Jones [guitariste], Marc Atkinson [chanteur] jusque 2013, Christiaan Bruin [batteur], Pieter van Hoorn [batteur], Peter Groen [bassiste] depuis 2015, Adrian O'Shauhnessy [chanteur] depuis 2015

    Avec One Eye On The Sunrise, Nine Stones Close sort son second album peu après l’édition de Traces, un magnifique EP. Au chant Marc Atkinson (Riversea et carrière solo), à la guitare Adrian Jones, claviers Brendan Eyre, batterie Pieter van Hoorn et à la basse Peter Vink.

    Sur se nouvel album, le groupe a su parfaitement équilibrer la voix fabuleuse de Marc et les guitares très présentes de Adrian. Ce n’était pas forcément le cas sur Falling To Pieces. One Eyes On The Sunrise possède des parties instrumentales très portées par la guitare et des parties vocales plus délicates. Claviers basse et percussions ne sont pas en reste, mais s’effacent un peu derrière Marc et Adrian.

    De nombreux instrumentaux agrémentent l’album, Faceless Angel, Janus, ...and dream of sleep, Eos et Sunset. Ils sont généralement plus dynamique que les morceaux chantés, mais dans l’ensemble One Eye On The Sunrise tisse autour de vous une atmosphère emprunte de mélancolie, un cocon nostalgique et douillet dans lequel on se sent bien.

    Secrets est le morceau le plus accessible de l’album, il vous prend au piège dès les premières notes et ne vous abandonne plus après. Absolument délicieux.

    Frozen Moment, malgré sa durée, fonctionne de la même manière, le chant et la musique s’accordent à la perfection, un équilibre difficile car la voix de Marc est plus à l’aise sur une musique acoustique. C’est d’ailleurs une belle occasion de profiter des autres instruments même si la guitare reste très présente, de magnifiques sons aux claviers, des percussions débridées et la guitare qui part en vrille, grandiose !

    Il y a un titre un tantinet plus difficile, One Eye On The Sunrise. C'est une pièce assez complexe et étrange pour laquelle une écoute ne suffira pas, plus de douze minutes où chant et musique se croisent sans jamais vraiment se rencontrer. Le démarrage acoustique ne laisse pas prévoir l’explosion qui va suivre.

    Les membres Nine Stones Close ont parcouru du chemin depuis leur premier album Falling To Pieces. One Eye On The Sunrise est nettement plus abouti, mieux équilibré, exploite plus judicieusement la voix de Marc Atkinson. On se laisse porter par les mélodies, la guitare et les harmonies, un très bel album presque méditatif.


    Rédigé par Neoprog le 13/11/2012
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Prochains concerts
    • 15/12/2017 - Camembert - Espace Grün - Cernay
    • 16/12/2017 - Camembert - La casa di Alex - Milan
    • 02/02/2018 - Out5ide - Chez Brigitte - Aspach le Haut
    • 04/02/2018 - Steven Wilson - Silo - Marseille
    Prochaines sorties