Neoprog.eu
Menu

XXV
Pallas - XXV
Titre : XXV
Groupe : Pallas
Sortie : 2011
Label : Inconnu
Format : CD et DVD
Genre : Néo-progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Falling Down
  • Crash And Burn
  • Something In The Deep
  • Monster
  • The Alien Messiah
  • XXV Part 1
  • Young God
  • Sacrifice
  • Blackwood
  • Violet Sky
  • XXV Part 2

Formation en 1980


Première chronique de Pallas dans ce blog.
Autant le dire, c'est vraiment la première fois que j'écoute un album de ce groupe de bout en bout.
Il faut dire que l'on m'y a un peu poussé.
XXV est un concept album sur un grand méchant qui va régir l'humanité car elle n'en est plus capable, bon ok.

'Falling Down' débute de manière grandiloquente.
La basse très en avant rythme les couplets plus en retrait et là soudain, plaf, le refrain arrive, un petit peu comme un cheveu dans la soupe en fait.
Un instrumental un peu pêchu complète le titre, quelques effets sonores et le refrain un peu rengaine auquel on finit par s'habituer.
C'est un peu trop appuyé, limite maladroit, mais bon.

'Crash And Burn' démarre lentement avec beaucoup de sample avant de se lancer dans bref un instrumental assez déjanté.
Un chant énergique arrive pardessus et cette fois quand le refrain se met en place, il est bien vu.
Très instrumental, avec une sacrée énergie, quelques ruptures, c'est très technique et assez bon il faut bien le reconnaître.

'Something In The Deep' tranche fortement, claviers sombres, avec quelques touches de guitare, peu de chant, presque parlé, un titre de transition bien ficelé.
La fin du morceau assez symphonique remet un tout petit peu de pression.

'Monster' pêche par sa banalité affligeante, chant sans grand intérêt, limite variété, solo de guitare bof bof, tout ça est assez convenu et le petit final n'apporte rien.

'The Alien Messiah' fait penser un peu à du Iron Maiden, bon je préfère Iron Maiden et pourtant.
Ça s'écoute ne dramatisons pas mais la composition manque cruellement de maturité et pourtant ce ne sont pas des débutants.
Longue voix off au centre du titre, pourquoi pas mais dans ce cas il faudrait que le titre rebondisse, pas de chance, encore une minute d'ennui.

'XXV Part 1' démarre assez bien, une belle progression et le refrain arrive à point, dynamique, entrainant.
Le morceau est bien construit, accrocheur.

'Young God' fonctionne sur une rythmique assez métal avec quelques très bref breaks vocaux.
Puis la guitare s'offre un petit solo qui introduit la seconde partie du titre, assez bien vue, puis les claviers prennent la relève pour un troisième mouvement, puis un quatrième,
enfin une construction qui sort du classicisme. Un peu plus de pêche et ça aurait été parfait.

'Sacrifice' est ma foi, le sacrifié de l'album, sans intérêt, aucun, même si sur la fin il y a une petite tentative pour en faire un morceau de musique.

Petite pose new age avec 'Blackwood', pourquoi pas, ça ne dure que deux minutes...

'Violet Sky' est... gentil. Voila. Mais si c'était pour nous faire pleurer, ben c'est raté, cœur de pierre, désolé.

Allez on finit par la seconde partie de 'XXV part 2'.
Belle introduction un peu pompier qui va crescendo jusqu'au chant, petit solo de guitare suivi de chœurs et puis dodo. Dommage on aurait bien rebondit sur le refrain de la première partie.

Plus un titre sur deux est assez maladroit ou ennuyeux, c'est comme ça du moins que je le ressens.
Il y a quand même des belles amorces et quelques bons titres, mais ce n'est pas un chef d’œuvre non plus.

A ce qu'il paraît c'est un très bon Pallas, je n'ose imaginer le reste.


Rédigé par Jean-Christophe le 19/01/2012
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - UnCut - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - Klone - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - Gens de La Lune - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
Prochaines sorties