Neoprog.eu
Menu

Building Walls With Sound
Pedro Marques - Building Walls With Sound
Titre : Building Walls With Sound
Groupe : Pedro Marques
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Killer Filler
  • Even Endless Has An End
  • I Saw The Sunset On TV
  • When The Bullet Bites The Wall
  • Megaptera coelestium
  • A Prologue To A Real Life
  • On Your Mind
  • Filling Time
  • The Beast That Creeps Inside


C'est bien connu, tous les portugais sont maçons, rien d’étonnant donc à ce que Pedro Marques, guitariste originaire de Porto ait intitulé son premier album Building Walls With Sound, la différence majeure étant que Pedro Marques construit ses murs à coup des riffs de guitare et non de briques et de ciment. Voilà pour la blague facile !

Pour son premier album sur lequel il a pratiquement tout fait, Pedro Marques nous propose des titres évoluant entre différents styles et atmosphères.

Du mélancolique, avec des titres comme 'Killer Filler' qui ouvre l'album et 'Filling Time', deux morceaux distincts qui semblent pourtant ne faire qu'un et sur lequel Pedro pose sa voix chaude le temps de quelques courtes lignes de texte, ou encore la très belle chanson 'On My Mind'.

Du rock avec 'Even Endless Has An End', 'I Saw The Sunset On TV', 'When The Bullet Bites The Wall' ou 'The Beast That Creeps Inside'; quatre titres qui respirent la liberté avec leurs belles envolées et donnent envie de se lancer dans un trip en cabriolet, cheveux aux vent, sur une route longeant la plage (pour peu qu'on ait un cabriolet, des vacances et des cheveux). Parfaite bande son d'un été qui commence déjà à pointer le bout de son nez.

Du classico/jazzo/flamenco sur 'Megaptera Coelestium', intermède acoustique de l'album, et pour finir, une forte influence jazz rock sur 'A Prologue To A Real Life', influence jazz rock que l'on retrouve disséminée tout au long de ce très bel album.



Pedro Marques est un excellent guitariste, à l'aise sur tous les styles qu'il aborde et il le prouve sur chaque titre de ce Building Walls With Sound, son jeu et sa manière de composer me font penser au Joe Satriani des débuts.
Contrairement à beaucoup de guitaristes qui veulent à tout prix montrer leur technique à tous les passants, Pedro choisit de mettre celle-ci au service de la mélodie, donnant ainsi une légèreté bienvenue à l'ensemble. On ne s'ennuie jamais à l’écoute de ces neuf titres.

Il y a bien sûr une ou deux petites critiques à formuler, la plus grande étant le son froid et sans âme de certains instruments programmés, écoutez la « basse » au début d' 'I Saw The Sunset On TV' par exemple, au casque, c'est une horreur !
Je pourrais aussi parler de l'accent anglais de Pedro, mais un français a-t-il le droit de critiquer quelqu’un qui, au moins essaie ?
Pedro Marques gagnerait sûrement à être entouré par de vrais musiciens pour donner à sa musique le professionnalisme qu'elle mérite.
Voyons ce que son prochain album nous réservera. Un album qui, si je suis bien informé, est déjà entièrement écrit. Personnellement, je suis impatient !


Rédigé par Marc le 09/05/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties