Neoprog.eu
Menu

ToTeM
Pervy Perkin - ToTeM
Titre : ToTeM
Groupe : Pervy Perkin
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • I Believe
  • I. The City
  • KountryKuntKlub
  • II. The Fog
  • Mr. Gutmann
  • III. The Sound
  • Hypochondria
  • IV. The Void
  • T.I.M.E. (Part 1: The Experiment)
  • Toska Sonata (bonus)
  • Cucumber of the Gods (bonus)
  • Forest Lights (bonus)
  • T.I.M.E. (Part 1: The Experiment) EXTENDED VERSION (bonus)

Formation en 2010

Carly Pajaron [batteur], Dante [], Alvaro Luis [], Alex Macho [], Ugo Fellone [clavier]

Hay caramba ! Voilà le retour de la formation espagnole Pervy Perkin avec un deuxième album intitulé ToTeM. Je vous invite à vous replonger avidement (fraîcheur oblige !) dans la chronique de Néoprog de l’opus précédent de 2014, Ink, car on y retrouve toutes les qualités de ce groupe multi facettes.

Pervy Perkin

Depuis ce nouvel opus, le chant d’Alejandro Macho, bien que toujours dans un anglais approximatif, est moins présent, plus appliqué et varié dans les tonalités et au final moins… rédhibitoire ! Les interventions à plusieurs voix permettent d’estomper ce qui reste le talon d’Achille de ce groupe qui ne manque pas de talent.

L’album débute par un titre de seize minutes ‘I believe’ qui, entre deux tranches de rock atmosphérique, entrelace allègrement rock progressif, voix synthétisées, breaks heavy ou plus typiquement prog. C’est techniquement savoureux et je suis resté captivé de bout en bout.

Courte transition, ‘The city’ mêle boîte à rythmes, piano et claviers.

Avec ‘KountryKuntKlub’, Pervy Perkin nous gratifie d’une gourmandise humoristique folk rock bien ficelée. C’est l’unique occasion de découvrir la face acoustique du groupe tant le reste de l’opus est aussi électrifié que des lignes hautes tensions !

Encore un titre de transition avec ‘The Fog’ qui nous prépare à la pièce maîtresse de l’opus ‘Mr Gutmann’. Euh, à vrai dire, exprimer avec des mots ce titre ne me semble pas réaliste; je vous invite à le déguster auditivement car c’est un maelstrom d’idées tant musical que vocal ! Point de répit, tout évolue, tout se transforme dans l’originalité, la bonne humeur et l’enthousiasme.

Nouvelle transition de deux minutes, ‘The sound’, dans le genre robot de la guerre des étoiles, et apparaît l’apocalyptique ‘Hypocondria’; comme dirait Noé, avec un déluge pareil, j’hésite à sauver un couple de décibels ! Au menu, métal lourd, chants gutturaux, puis folles accélérations entrecoupées d'un passage expérimental. A la fois surprenant et déconcertant au moment où je croyais avoir cerné le joyeux éclectisme de ce groupe.

Puis, autre respiration avec ‘The Void’, un titre qui débute par l’enregistrement d’une vieille radio et se prolonge par un air répétitif de métal.

Dernier titre et dernier épique de dix neuf minutes, ‘T.I.M.E (Part 1 The Experiment)’ se distingue par un retour classique à l’essentiel du rock progressif et du métal progressif sans fioritures; l’ensemble est très plaisant et tranche vraiment avec la folie organisée des précédentes longues plages. A noter, lors d’un passage calme quelques touches musicales issues d’un classique espagnol que je pense être ‘la violetera’, du moins c’est ce que m’inspirent mes racines ibères.

Sachez qu’il existe une édition limitée de deux CDs de ToTeM comprenant trois titres supplémentaires et une version rallongée de ‘T.I.M.E’ expliquant le sous titre de ‘Part 1 The Experiment’.

Au final, Pervy Perkin navigue sur un fleuve rock et métal progressif irrigué par une kyrielle de courants musicaux emportant tout sur leur passage; un melting pot bouillonnant qui fait fi des étiquettes (et qui ravit les nôtres !). Sans le raton laveur mais à la façon de Prévert, nous y rencontrons de l’expérimental, du heavy métal, du hard rock, du jazz, du folk, du rock atmosphérique, etc… Et certains passages m’évoquent une sorte de Tex Avery musical jubilatoire.

Bien servi par la production, nos cousins ibères font preuve d’une technique irréprochable, hormis un petit bémol pour le chant, tout le reste étant question d’affinités. Adelante muchachos !

Facebook : https://www.facebook.com/Pervy-Perkin-216528511714447

Bandcamp :


Rédigé par Yesiam le 16/08/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
  • 18/10/2017 - Gong - La Laiterie - Strasbourg
  • 18/10/2017 - Anathema - Z7 - Pratteln
  • 19/10/2017 - Anathema - LKA-Longhorn - Stuttgart
  • 20/10/2017 - Ex'Odd - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
Prochaines sorties