Neoprog.eu
Menu

RewoTower
Profusion - RewoTower
Titre : RewoTower
Groupe : Profusion
Sortie : 2011
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2002

    Vladimer Sichinava [batteur], Gionatan Caradonna [clavier], Davide Pepi [], Jury Maccianti [], Luca Latini []

    Profusion, comme prog et fusion, ou encore la profusion des genres, l’abondance de musique ou encore les pros de la fusion, est un groupe qui avec RewotoweR sort son second album après One Piece Puzzle en 2007. Outre le genre bien particulier du groupe entre du Pain of Salvation période Scarsick, de la fusion et quelques approches de Dream Theater, une des caractéristiques marquantes de ces italiens est son batteur virtuose Vladimer (pas italien pour deux sous), qui écrit également et dirige la formation.

    Le groupe est composé de Vladimer Sichinava aux percussions, Luca Latini au chant, Gionaton Caradonna aux claviers, Thomas Laguzzi aux guitares et Lica Cambi à la basse.

    Une musique métal progressive fusion donc sur des titres assez courts pour le genre, avec deux instruments très en avant, la batterie de Vladimer et les claviers de Gionaton. Le chant de Luca Latini est sans doute un peu limite mais passe quand même bien en studio.

    Leur univers musical est très original, voir un tantinet déjanté parfois, osant les mélanges et les couleurs, pas un titre ne ressemble au suivant et pourtant l’ensemble reste étonnamment cohérent du début à la fin.

    L’album démarre sur les chapeaux de roues avec Ghost Houst, un titre rythmé par les claviers et la batterie, énergique, assez commercial qui dans l’histoire fait un peu penser à Home By The Sea de Genesis.

    Dans la seconde partie de Taste Of Colours la guitare que l’on entend pas beaucoup en général nous offre un petit passage nerveux dans le style Steve Rothery, une brêve apparition bienvenue.

    Treasure Island se la joue pirates buveurs de rhum, pas vraiment une chanson à boire pourtant, avec une belle partition pour les claviers la basse et la batterie, le titre part dans tous les sens, se recentrant sur un refrain accrocheur moins déroutant. C’est très bon !

    Sur So Close But Alone, un morceau qui pourrait dérouter les plus conservateurs, Thomas nous montre son savoir faire sur des rythmes endiablés sud américains.

    L’album s’achève sur un long métrage, plus de onze minutes après les petits formats qui précédaient, dans l’esprit d’un morceaux de Dream Theater, un peu moins innovant et fun donc mais qui sonne sacrément bien.

    Profusion nous offre là un album d’excellente facture, varié, énergique, atypique. Une vraie bouffée d’air pur et de jouvence. Pour ne rien gâcher au tableau, sur scène ils sont très bons. A découvrir absolument.


    Rédigé par Jean-Christophe le 28/05/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    Prochaines sorties