Neoprog.eu
Menu

Tidal Lock
Retrace My Fragments - Tidal Lock
Titre : Tidal Lock
Groupe : Retrace My Fragments
Sortie : 2017
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Khlav Kalash
  • Le Bison de Hoggs
  • Laserbrain


Progueux, metalleux, luxembourgeois, voici quatre gaillards pleins de fougue qui désirent en découdre avec Tool et Between The Buried And Me. Munis de deux guitares, d’une basse et d’une batterie, ils livrent un Tidal Lock technique, brutal, schizophrène et instrumental en trois parties. Leur nom ? Retrace My Fragments. Leur EP, sorti le 29 septembre, entre math et progressif avec quelques touches djent, joue la carte de la virtuosité brutale, ne laissant que peu d’espace pour souffler, et qui rappelle par moment le projet instrumental de John Bassett.

Retrace My Fragments

Si ‘Khlav Kalash’ démarre presque cinématique sur sa basse lourde, ses crashs et claviers, ce n’est que pour mieux vous rentrer dedans. Très vite s’opère un virage math metal où une lead guitare s’emballe de manière progressive, presque lyrique, contrastant avec la rythmique puissante. Malgré sa forte composante metal, le titre trouve le temps de respirer sur de brillants soli, et tout au long des sept minutes chaque instrument reste limpide grâce à un beau travail de production. ‘Le Bison de Hoggs’ (contrepétrie pour astrophysiciens), entre djent, déferlement gratteux et envolées de guitare, passe devant nos yeux éblouis à toute allure, nous laissant entrevoir la matière noire de Retrace My Fragments. Si vous doutiez encore de la technicité des ces quatre lascars, leur expérience dans ce LHC musical devrait mettre un terme au débat. Toujours plus rapide, ‘Laserbrain’ joue d’une virtuosité outrancière, mêlant heavy, math, djent et oriental. Le titre reste miraculeusement mélodique au cours de ces quatre minutes trente, comme pour nous prouver que technique n’est pas antinomique avec musique.

Pour apprécier Tidal Lock à sa juste valeur, il faut aimer secouer sa crinière de bas en haut au risque de déboiter ses cervicales, il faut goûter les prouesses techniques et enfin ne pas être en manque de chanteuse aux courbes affriolantes. Si ces trois critères sont remplis (cochez les cases et signez), vous êtes paré pour un quart d’heure jubilatoire.

Facebook : https://www.facebook.com/retracemyfragments/

Vidéo :





Rédigé par Metalleux le 23/11/2017
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
  • 02/02/2018 - Out5ide - Chez Brigitte - Aspach le Haut
  • 04/02/2018 - Steven Wilson - Silo - Marseille
  • 06/02/2018 - Steven Wilson - Transbordeur - Villeurbanne
  • 22/02/2018 - Ange - L'Autre canal - Nancy
Prochaines sorties