Neoprog.eu
Menu

Latent Avidity
Retrospective - Latent Avidity
Titre : Latent Avidity
Groupe : Retrospective
Sortie : 2019
Label :
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Intro
  • Still There
  • Loneliness
  • The Seed Has Been Sown
  • Stop For A While
  • In The Middle Of The Forest
  • Programmed Fear
  • What will be next?

Formation en 2005

Jakub Roszak [], Beata Lagoda [clavier], Marciej Klimek [], Lukasz Marzalek [], Robert Kuzik [batteur], Alan Szczepaniak []

Sorti fin septembre, ce Latent Avidity est déjà le cinquième album des jeunes polonais de Retrospective. Lorsque Re:Search, leur album précédent, était sorti, celui-ci avait tourné en boucle un certain temps dans mes cages à miel. Non pas que c'eût été le gros coup de foudre, mais écouter cette galette très fluide était très agréable. Un rock bien appuyé, très mélodique, avec cependant une rythmique très linéaire. Un album qui s'écoute en toutes circonstances et qui passe très bien dans les oreilles.

Retrospective

Eh bien on remet ça avec Latent Avidity, dont l'artwork et les paroles dégagent un parfum étrange, mystérieux et énigmatique de sombritude cachant quelques secrets inavouables, dans une ambiance psychologique torturée et tout en demi-teintes. On y parle par exemple d'un monstre bien ancré dans une tête, de gorges nouées, et d'autres ellipses plus qu'énigmatiques, avec en fond de trame la figure paternelle, évocatrice de souvenirs de balades dans la nature ('In the Middle Of the Forest'). Seul 'Stop for a While', avec son antienne "Le passé c'est le passé, va de l'avant", semble véhiculer un message plus positif que la moyenne.

Il semblerait par contre que nos polonais se soient un peu assagis depuis leur dernier album. En effet ce nouvel opus est globalement moins nerveux que Re:Search. A part "The Seed has been Sown", titre un peu plus énergique que la moyenne, tendu par les guitares et leur treillis métallique, les autres titres sont conduits par les rythmes posés et très linéaires imprimés par la batterie de Robert. Une batterie ni trop discrète, ni trop envahissante, bien dosée, à priori banale mais qui, si on l'écoute attentivement, tisse et cisèle ses motifs sobres et efficaces, le plus souvent aux cymbales.

Retrospective

L'autre caractéristique de cet album est le son clair donné aux guitares qui brillent, avec un son reverb qui donne à la fois un côté spatial, solaire et hanté si l'on penche en même temps du côté sombre des personnages. Des guitares qui fonctionnent bien en duo et arrivent à nous accrocher avec de bonnes trouvailles, tel ces renchérissements en tons décalés, somme toute classiques, mais d'une efficacité redoutable. Rajoutez à cela quelques chœurs de Beata, des sonorités de cordes indiennes ('In The Middle of The Forest'), deux-trois hululements, des cris de corbeau, quelques motifs électro très discrets mais efficaces, quelquefois un petit côté Riverside très fugace, et vous avez là quelque chose de très digeste et plaisant.



Les notes de Latent Avidity sont assez espacées sur la portée et prennent leur temps, le tout sur un rythme le plus souvent linéaire. Néanmoins le groupe arrive toujours à lancer des petites trouvailles bienvenues, des refrains mélodiques, ou des soli de guitares très plaisants. C'est sobre, simple, on n'a l'impression que rien de vraiment nouveau n'est joué, mais la recette fonctionne, vous accroche les oreilles et donne une galette très très agréable à écouter. Que demander de plus finalement ?
Est-ce vraiment du prog ? Je vous laisse juge. En tout cas si vous avez aimé Re:Search, vous pouvez plonger aussi sans aucun souci dans ce nouvel album.


Rédigé par Laurent le 08/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 14/11/2019 - Port Noir - Atabal - Biarritz
  • 14/11/2019 - The Ocean - Atabal - Biarritz
  • 14/11/2019 - Leprous - Atabal - Biarritz
  • 15/11/2019 - Haken - Salle Pleyel - Paris
Prochaines sorties