Neoprog.eu
Menu

Eye of the Soundscape
Riverside - Eye of the Soundscape
Titre : Eye of the Soundscape
Groupe : Riverside
Sortie : 2016
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • When the river flows - instrumental
  • Shine - instrumental
  • Rapid eye movement - instrumental
  • Night sessions part 1 - instrumental
  • Night sessions part 2 - instrumental
  • Sleepwalkers - instrumental
  • Rainbow trip - instrumental
  • Heavenland - instrumental
  • Return - instrumental
  • Aether - instrumental
  • Promise - instrumental
  • Eye of a soundscape - instrumental

Mariusz Duda [], Piotr Grudziński [], Piotr Kozieradzki [batteur], Michał Łapaj [clavier]

Le 21 février 2016 disparaissait brutalement Piotr GRUDZINSKI, guitariste emblématique de Riverside, laissant le groupe dans la tristesse et le désarroi. Toutes les dates de concerts prévues pour 2016 ont été annulées. Toutefois, rapidement, les polonais ont évoqué la sortie d'un album instrumental composé de bonus et d'inédits qui était prévu avant le décès du guitariste. Il a d'ailleurs enregistré les nouveaux morceaux avec le groupe juste avant de nous quitter. Concernant l'avenir de RIVERSIDE, après quelques mois de réflexion, les trois membres restants ont finalement décidé de continuer en trio.

Avec Eye of a soundscape c'est sa facette ambient à tendance électronique que le groupe présente ici. Les instruments classiques, batterie, guitare et basse ne sont pas pour autant oubliés et apportent leur pierre à l’édifice. Cette facette des polonais était plutôt réservée aux bonus de leurs disques. On retrouve d’ailleurs ici les bonus présents sur les versions collectors des deux derniers albums, Shrine of new generation slaves (2013) et Love, Fear and the time machine (2015). Sont aussi présents deux raretés de la période 2007-2008 et quatre inédits. Hormis les désormais habituelles versions téléchargeables, l’oeuvre nous est proposée en deux versions physiques, soit deux  CDs, soit trois vinyls. L'ordre des morceaux est différent selon la version. Ceux qui connaissent les bonus des deux derniers albums savent déjà s'ils ont des chances ou non d'aimer ce double CD, tant les morceaux relèvent du même style. Cela dit, il faut quand même reconnaître que certains autres titres sont d’un niveau supérieur.

Riverside

Je ne peux pas dire que les morceaux bonus des deux derniers albums m’aient vraiment emballé. Ils ne m’avaient pas vraiment donné l’envie de m’y attarder. Mon avis reste très mitigé sur ceux-ci, surtout les deux longs ‘Night sessions’ part 1 et 2 qui traînent un peu trop en longueur. Le saxophone sur la partie 2 lui donne un côté jazz lounge.

Mon impression sur les bonus du dernier album est meilleure. Ils ont l’avantage d’être plus courts et de proposer des éléments rythmiques et mélodiques plus intéressants. On trouve même un court ‘Promise’ où la guitare acoustique domine.

Deux ‘raretés’ des années 2007-2008 sont proposées ici dans un nouveau mixage. La première, ‘Rapid eye movement’, est un titre bonus de l’album du même nom. La version proposée ici est un peu plus courte. Après un démarrage un peu lent, ce titre se développe bien avec une belle utilisation de la voix en élément rythmique. La seconde, ‘Rainbow trip’, se trouvait à l’origine sur l’EP Schizophrenic player et constitue un des meilleurs morceaux de l’album avec là aussi des éléments vocaux rythmiques, une belle énergie et de superbes notes de guitare stellaires.

Reste les quatre inédits de valeur inégale eux aussi. Le morceau titre qui termine le CD est certainement le moins intéressant, où les soundscapes vaporeux ne sont dérangés que par quelques notes isolées. Le court ‘Shine’ est sûrement le meilleur avec une vraie dynamique accrocheuse et une basse comme on l’aime. ‘Where the river flows’ et ‘Sleepwalkers’ se ressemblent un peu avec des rythmiques métronomiques sur lesquels viennent se greffer divers éléments.

Au final, Eye of a soundscape est un album à part dans la discographie de Riverside. La patte du groupe y est indéniablement présente, mais il comporte des longueurs. Le groupe a voulu être exhaustif pour les fans, mais les autres auraient sûrement aimé un album plus condensé.

Facebook : https://www.facebook.com/Riversidepl/

Video :


Rédigé par JN le 20/10/2016
Commentaires
Aucun commentaire