Neoprog.eu
Menu

Memories In My Head
Riverside - Memories In My Head
Titre : Memories In My Head
Groupe : Riverside
Sortie : 2011
Label : ProgTeam Management
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Goodbye Sweet Innocence
  • Living In The Past
  • Forgotten Land

Mariusz Duda [chanteur,bassiste], Piotr Grudziński [guitariste] jusque 2016, Piotr Kozieradzki [batteur], Michał Łapaj [clavier]

Riverside est un groupe encore non chroniqué dans ce blog.

Pour commencer la découverte de ce groupe polonais en douceur pourquoi ne pas essayer leur dernier EP trois titres, Memories In My Head ?

Trois titres seulement mais quand même plus de trente minute de musique.

‘Goodbye Sweet Innocence’ débute comme un titre de Pink Floyd avec des effets sonores et quelques traits de guitare distordants. Ensuite en part sur une atmosphère à la Steven Wilson assez cool entrecoupée de courts passages instrumentaux relativement sages. Le titre est bien conçu, un peu plagia tout de même sans apporter franchement quelque chose de neuf en sans vraiment décoller, mais il s’écoute très bien.

Fondu enchaîné, ‘Living In The Past’ poursuit l’EP.
Deux minutes d’instrumental avant d’aborder le premier couplet au chant plus personnel et aussi plus dynamique. Riverside dévoile sur ce titre un peu plus son identité musicale. Alternance de passages rageurs et paisibles, une belle énergie sans virer à du métal trop appuyé, pas mal de claviers assez brillants, de nombreux changements de rythme, quelques inévitables emprunts à droite et à gauche mais sans plagia. Vous le comprendrez, j’aime bien.

Toujours dans la foulée ‘Forgotten Land’ termine l’EP. C’est le ‘petit’ morceau, ‘seulement’ neuf minutes et cinquante sept secondes. C’est la basse qui commence et domine le titre, le chant vient se greffer dessus et les autres instruments restent en retrait un bon moment. La guitare et les claviers se manifestent dans la première partie instrumentale et le second couplet se fait plus riche, plus déchirant aussi, une magnifique progression ! Au milieu de titre prend place un passage musical plus aérien portant une petite mélodie qui arrive puis s’efface peu à peu laissant la tension monter, pour aborder deux minutes psychédéliques sages, étonnant, accrocheur. Mon titre favoris.

En trois titres Riverside nous dévoile tout un univers musical très riche, tout particulièrement les deux derniers morceau. Pour ne rien gâcher les textes sont beaux et abordables au commun des mortels. Un très bel EP que je vous recommande vivement si vous ne l’avez pas encore écouté.


Rédigé par Jean-Christophe le 24/01/2012
Commentaires
Aucun commentaire