Neoprog.eu
Menu

Back Behind The Orchard Tree
Rob Cottingham - Back Behind The Orchard Tree
Titre : Back Behind The Orchard Tree
Groupe : Rob Cottingham
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Hear Me
  • Invisible Man
  • Phoenix
  • Catch It (If You Can)
  • Hero ?
  • All we’ve Done
  • Find Me
  • Hear Me Reprise
  • Out Of Time
  • Hero ? Orchestral Version

Rob Cottingham [chanteur,clavier]

Si vous n’avez pas envie de lire l’intégralité de cette chronique par manque de temps ou parce que retracer la carrière et la trajectoire d’un artiste, au demeurant peu connu chez nous, peut paraître barbant, je vous conseille néanmoins vivement de ne pas passer à côté de cet album. Sachez qu’avec Rob Cottingham et son “Back Behind The Orchard Tree” vous allez vivre un super moment de musique, du rock progressif qui titillera vos cordes sensibles, empreint de subtilités musicales, aux ambiances feutrées et intelligemment composées.

Rob Cottingham

Vous êtes toujours là ? Tant mieux ! Rob Cottingham a enregistré et produit son premier album solo en 2002, Behind The Orchard Tree, avant de fonder le groupe Touchstone où il officiait aux claviers et au chant dans un contexte metal progressif revendiqué ; deuxième album solo en 2013, Captain Blue avec la participation au chant de Heather Findlay qui a été la chanteuse de Mostly Autumn jusqu’en 2010 et un solo de maître Steve Hackett en personne avant d’intégrer son nouveau groupe Cairo (pas celui de Conflict And Dreams, hein !), au rock progressif mâtiné d’électro, dont le deuxième album est en préparation.

Entre temps, Rob décide de réenregistrer “Behind The Orchard Tree” d’où le “Back Behind The Orchard Tree”, et la revisite vaut son pesant d’or car l’artiste est féru de programmation musicale et se mue en ingénieur du son et producteur dans son propre studio d’enregistrement ; coproducteur devrais-je dire, car l’excellent John Mitchell va assurer toutes les parties pour guitare et apporter sa signature à la réalisation finale.
A ce stade, ma seule crainte était le rendu des parties rythmiques, batterie et basse, issues des entrailles électroniques et sans âme de programmateurs shootés au Cubase ; et bien, le savoir-faire de Rob et ses dosages millimétrés en la matière font merveille ! Prenons l’exemple du seul titre qui ne soit pas une revisite du premier album ‘Out Of Time’ ; à son début le dosage entre séquenceur à la rythmique lourde et rectiligne s’enchevêtre parfaitement avec la batterie virtuelle, donnant un swing particulier, et le passage de clavier qui suit est un bonheur d’intelligence, relayé ensuit par le chant tout en douceur de Rob, ponctué à la fin par un super solo de guitare de John Mitchell.

Pas de titre en écoute promotionnelle mais je ne résiste pas à vous partager la première version du titre ‘Invisible Man’ pour vous donner un début de repère musical, sachant que la version sur “Back Behind The Orchard Tree” lui est très largement supérieure.


Mais en fait, avec cet album, si ce n’est ‘Phoenix’ et ‘Hero’ qui sont des titres plus linéaires que les autres, vous ne ferez que des bonnes pioches ; hormis le clin d’œil admiratif d’une minute trente vers Genesis qu’est ‘Catch It (If You Can)’, tous les autres titres sont composés diaboliquement ; tous les ingrédients musicaux et la voix magnifique de Rob Cottingham mixée avec justesse (écoutez le sublime ‘Find Me’) s’enroulent comme des fibres virtuelles pour ne plus former qu’un solide fil conducteur d’émotions et d’intelligence musicale.

Cet album ne réinvente rien et ne puise pas son originalité au fin fond de la fosse des Mariannes, et pourtant, gage de sa réussite, il vous prend par les sentiments et vous amène inexorablement vers une agréable sensation de bien-être.
Définitivement, si vous êtes à la recherche de sérénité, de calme, bref de zénitude ou tout simplement si vous avez envie de traverser des moments d’émotion et de lâcher prise, ce magnifique Back Behind The Orchard Tree remplacera avantageusement tous les antidépresseurs et anxiolytiques que votre pharmacien préféré pourrait vous dealer avec avidité !


Rédigé par François le 25/04/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties