Neoprog.eu
Menu

World through my eyes
RPWL - World through my eyes
Titre : World through my eyes
Groupe : RPWL
Sortie : 2005
Label : Tempus Fugit
Format : CD
Genre : Néo-progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Sleep
  • Start the Fire
  • Everything Was Not Enough
  • Roses
  • 3 Lights
  • Sea-Nature
  • Day on My Own Pillow
  • World Through My Eyes
  • Wasted Land
  • Bound to Reach the End
  • New Stars Are Born

Formation en 1999

Yogy Lang [], Werner Taus [], Kalle Wallner [guitariste], Markus Jehle [clavier], Marc Turiaux [batteur], Yogi Land []

Sleep
Pour commencer l'album RPWL frappe fort avec un titre majoritairement
prog avec une touche de musique indoue et la marque indéniable de
Genesis dans certains passages (claviers). Un morceau relativement
complexe, bien construit, qui s'écoute et réécoute avec bonheur.

Start the Fire
Est plus direct dans son écriture avec la bonne recette du couplet
refrain. Ça fonctionne très bien et le petit dérapage instrumental
final ne gâche pas le plaisir, bien au contraire.

Everything Was Not enougth
Nous plonge dans une ballade un peu simplette, un titre facile a
première vue mais qui regorge de petites références musicales a
divers groupes comme les Beatles. Alors après un début un peu plon
plon le titre mérite finalement que l'on y revienne souvent.

Roses
Tient ? On dirait Ray Wilson ? Un format assez commercial qui
passerait bien en club avec ses percussions, son refrain, single
parfait pour l'album sans pour autant vendre son âme, un joli titre.

3 Lights
Magnifique titre progressif qui justifierait a lui seul l'achat de
l'album. Après un démarrage comme une ballade avec son refrain le
titre décolle, des petites touches de guitare a la Steve Hacket, piano
et claviers pour un très bel envol instrumental.

Sea-Nature
Sans doute un des titres les plus complexes a critiquer dans cet
album. Le morceau est très riche, complexe, interressant par de
nombreux aspects et pourtant les premières ecoutes ne le placent pas
au top five. Le refrain a contrepied de la musique y est sans doute
pour beaucoup mais il y a tant d'excellents passages musicaux que l'on
perd un peu pied. Il faudra sans doute beaucoup d'écoute au neophyte
pour adopter ce morceau magistral ou alors se sera un rejet complet,
tout est possible, pour ma part, après y avoir consacre beaucoup de
temps et d'oreille, j'ai succombe a sa magie.

Day On My Pilow
Évidement Day On My Pilow fait bien pâlichon après un tel monstre.
Pas d'inquiétude, cette petite brise musicale ne fait pas de mal et
s'écoute avec bonheur, tout particulièrement la partie claviers.

World Through My Eyes
Ce titre éponyme de l'album nous replonge dans la musique indoue. Sa
construction est admirable, complexe tout en restant accessible,
instrumental sans être démonstratif, et ceci pendant plus de neuf
minutes, c'est magnifique tout simplement !

Wasted Land
En quatre minutes on ne peut faire que plus léger. Toujours quelques
légères références indoue au milieu d'une pop avec quelques
trouvailles agreables, Wasted Land s'ecoute avec un réel plaisir.
Bound to Reach the End
Très simple et épure, presque écrit comme un refrain en boucle,
assez touchant en fait avec un petit bonheur de guitare a la fin, oui
pas mal finalement.

Et pour finir il ne fallait pas moins que ça, un feu d'artifice, titre bonus sur iTunes :
New Stars Are Born
Le titre va prendre son temps pour dévoiler son jeu, tout en douceur,
presque banal avec les couplets lent et le refrain a peine plus
nerveux et puis on glisse vers un instrumental truffe de références
aux Floyd (The Wall) et a Genesis (The Lamb Lies On Broadway). Plagia,
hommage ? On s'en moque, c'est magnifique un point c'est tout ! Pour
les amateurs du genre ce sera un pur bonheur assurément.

Voilà un album qui devrait combler les amateurs et que l'on peut faire
découvrir a un public plus large aussi, pas une prise de tête
intellectuelle mais une musique navigant avec bonheur entre
instrumentalite et pop et assumant ses inspirations. Un très très bel
album a découvrir.


Rédigé par Jean-Christophe le 19/04/2010
Commentaires
Aucun commentaire