Neoprog.eu
Menu

A Trace Of Memory
Sanguine Hum - A Trace Of Memory
Titre : A Trace Of Memory
Groupe : Sanguine Hum
Sortie : 2020
Label : Bad Elephant Music
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • New Light
  • The Yellow Ship
  • Pyramids
  • Thin Air
  • Unstable Ground
  • Still As The Sea
  • Automation

Joff Winks [chanteur], Matt Baber [clavier], Brad Waissman [bassiste], Andrew Booker [batteur] jusque 2016

Artistes invités sur l’album :

Paul Mallyon : Batterie
Andrew Booker : Percussion, Batterie

Hypnotique, voici le mot qui définit, à mes yeux, le mieux la musique des britanniques de Sanguine Hum après la première l’écoute de A Trace Of Memory, leur nouvel opus.
Hypnotique à plusieurs titres. Tout d'abord par la répétition de thèmes au sein des morceaux mais aussi de par la voix envoûtante de Joff Winks.
'New Light', berceuse lancinante dans laquelle les claviers éthérés nous invitent à la rêverie ouvre l'album. Il est suivi par 'The Yellow ship', longue pièce de treize minutes qui démarre par un peu plus de trois minutes de calme et propose une très belle mélodie magnifiée par le chant de Joff. Après cela, le morceau plonge dans des eaux plus sombres par le biais d'un riff de guitare répétitif suivi à la lettre par la basse qui effectue un excellent travail tout au long de ce « navire jaune » qui nous promène donc entre mer d'huile et eaux plus agitées. Les claviers ne sont pas en reste et habillent le tout de nappes aux sons vintages. Assurément la perle de cet album !
Le calme 'Pyramids', mené par les claviers de Matt Barber et par la guitare de Joff Winks qui créent une atmosphère proche de ce que propose Storm Corrosion (Wilson - Åkerfeldt), fait la part belle à la mélodie. Le titre fait un petit détour du côté du jazz grâce à une section rythmique inspirée.
'Thin Air' continue dans un registre aérien avec son intro qui rappelle fortement 'New Light', le premier titre. C'est cette fois la batterie qui est à l'honneur sur ce titre jazz-rock léger et planant en totale opposition à 'Unstable Ground' qui suit et qui évolue dans un univers Crimson-ien avec ses entêtantes séquences de quelques notes de guitare qui donnent à l’ensemble un ton plutôt inquiétant.
Les motifs itératifs interprétés au piano sont l'ossature de 'Still At The Sea', un titre qui évoque encore une fois le projet Storm Corrosion, notamment au niveau du chant qui suit le piano et le falsetto de Joff qui rappelle un peu, sur ce titre, celui de Steven Wilson.
Les neuf minutes de l'instrumental orienté jazz-rock 'Automaton' ferment cet album de belle manière.
Les musiciens de Sanguine Hum créent une musique inclassable (le groupe est référencé aussi bien sur des sites de metal, de rock progressif ou encore de jazz), sans se soucier ni des codes ni des règles. Celle-ci, d'apparence simple et accessible grâce à une richesse mélodique évidente, cache en réalité une impressionnante maîtrise technique avec de nombreux changement de rythmes et de temps, sans que cela ne rende l’ensemble lourd et indigeste.
En grande partie axé sur les parties instrumentales extrêmement bien construits, Sanguine Hum n'en oublie pas pour autant la mélodie dans un équilibre parfait qui laisse la place à chaque musicien pour exprimer son talent.
Si l'inspiration variée est à chercher du côté de King Crimson, Zappa, Tortoise ou encore le jazz, l'électro et la musique contemporaine, la proposition de Sanguine Hum est unique en son genre. Avec A Trace Of Memory, le groupe surpasse ses prédécesseurs qui étaient pourtant déjà d'un très haut niveau.
À découvrir d'urgence !


Rédigé par Marc le 16/11/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
  • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
Prochaines sorties