Neoprog.eu
Menu

Diving Bell
Sanguine Hum - Diving Bell
Titre : Diving Bell
Groupe : Sanguine Hum
Sortie : 2011
Label : Troopers For Sound
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • No More Than We Deserve
  • The Ladder
  • Dark Ages
  • Coast of Nebraska
  • The Trial
  • Nothing Between
  • Diving Bell
  • There's No Hum

Joff Winks [chanteur], Matt Baber [clavier], Brad Waissman [bassiste], Andrew Booker [batteur]

'Diving Bell' est le premier album de Sanguine Hum.

On navigue ici plus dans la pop que le progressif, à la frontière de certains titres de Radiohead, parfois frôlant Porcupine Tree, mais toujours plus proche de la pop.

Les claviers sont assez rares et discrets, surtout au début de l'album.
Les titres très axés sur le chant (la voix de Joff est assez intéressante) sont assez courts, pas de marathon au delà de six minutes, ce qui en fait un album assez bref, avec ses quarante trois minutes.

La formation est composée de Joff Winks au chant, guitare et programmation de percussion, Matt Baber, claviers et percussions, Paul Mallyon aux percussions et enfin Brad Waissman à la basse.

Les deux premiers titres, 'No More Than We Deserve' et 'The Ladder' sont sympatiques, assez accrocheurs mais très très pop, à écouter en faisant autre chose.

Avec 'Dark Ages' l'album prend de l'assurance.

La musique émerge lentement et s’épanouit pleinement dans 'Coast of Nebraska', un instrumental bien ficelé de plus de six minutes et quinze secondes. Ce n'est pas un monument, mais quelques riffs agréables, rien d'extraordinaire techniquement mais on sent le potentiel de ce nouveau groupe pointer le bout de son nez.

'The Trial' avec sa touche jazzy, ses passages instrumentaux dont un solo de guitare bienvenu, deux couplets bien ficelés avec un chant très atypique, est un des mes préférés, on sent que les petits gars peuvent sortir des sentiers battus, innover.

'Nothing Between Us' s'écoute bien, mais on est revenu à des choses plus plan plan, gentilletttes, pas de quoi s'extasier non plus, la partie 'instrumentale' est assez creuse, disons sans réelle idée.

Mais pas de panique les petits gars nous gardent 'Diving Bell' en réserve. Petite introduction musicale, quelques notes et une atmosphère est posée, un peu de chant et hop un joli changement de rythme, puis un autre, tout ça très bien géré. La guitare repointe le bout de son nez délicatement, c'est très musical, inventif, on aimerait juste savoir ce que raconte les textes, parce que, oui, ils ont osés, pas de texte dans l'album, les anglais s'en moquent peut-être, mais pas moi !!! Vous l'aurez compris, le titre éponyme (j'aime bien ce mot) est le chouchou toutes catégories.

L'album s'achève sur 'There's No Hum' qui pourrait presque être raccroché au précédent. Encore une fois la voix de Joff est accrocheuse, on reste dans cette ambiance jazz rock prog , oserais-je aller jusqu'à fusion, mais là je m'aventure sur un terrain peu connu. Un beau final pour ce premier album.

Alors à qui recommander 'Diving Bell' ? Aux curieux, non intégristes, qui peuvent décrocher du métal progressif de temps en temps, amateurs de pop, je pense aux fans de Radiohead qui ne trouveront pas là un clone de leur groupe fétiche, mais des jeunes qu'il faudrait ne pas perdre de vue. Ils peuvent sombrer dans une pop facile, ou alors extrémiser un peu leur style et devenir une vraie valeur musicale.


Rédigé par Jean-Christophe le 19/09/2011
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
  • 25/10/2018 - Sylvan - Das Rind - Rüsselsheim
  • 26/10/2018 - Carpet Crawlers - Spirit 66 - Vervier
  • 26/10/2018 - Sylvan - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 27/10/2018 - D Project - Prog En bauce - Villemeux sur Eure/France
Prochaines sorties